Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 17:40

 

http://www.jeunes-communistes.org/sites/default/files/imagecache/image/2012-11-15gaza-explosion.jpg

 

Nous connaissons la technique pour l’avoir expérimenté en 2007, lorsque N.Sarkozy accéda à la présidence de la République. Une grande partie de sa campagne était axée sur la répression de « ces jeunes de banlieue » qui étaient à l’origine des « émeutes » en 2005. La manœuvre avait réussi : environ un million d’électeurs dévolus au FN avaient reportés leurs voix sur le candidat de l’UMP. Sur les dernières semaines de la campagne de 2012, se voyant dépasser dans les sondages, « feu » Nicolas avait tenté le même virage extrême-droite. On connaît la fin de l’histoire…


Espérons que Netanyahou prenne la même porte de sortie. Lui et les gouvernements israéliens successifs ont pris l’habitude de faire des démonstrations de force prenant la forme de massacre à la veille d’élection. On se rappelle qu’en décembre 2008 - janvier 2009, l’opération « Plomb durcit » avait fait près de 1500 morts et plus de 4000 blessés. Les élections législatives de février 2009 avaient cependant vues le parti travailliste d’Ehud Olmert perdre contre le Likoud de B.Netanyahou.


Au-delà de tout calendrier politique, l’acharnement sur le peuple palestinien et la bande de Gaza ne doit plus être toléré. Il est important de rappeler que c’est une prison pour les 1,5 millions de palestiniens qui y habitent. Cette bande de terre étant petite (360 kilomètres carrés) cela ramène à une densité de population de 4500 personnes par kilomètre carré. C’est un des endroits au monde où la population est la plus élevé et dans une situation d’extrême précarité. 34% de la population est au chômage, 80% de cette population dépend de l’aide alimentaire. 85% des écoles doivent fonctionner en « double service » (un le matin et l’autre l’après-midi), tant les élèves sont nombreux. De plus, depuis 2007 le contrôle de Gaza a été renforcé, les gazaouis n’ont quasiment pas le droit de se rendre en Cisjordanie ou ailleurs.

De manière plus générale, le gouvernement israélien a annoncé le doublement du budget national pour la colonisation, le rappel de 30.000 réservistes à Gaza, la programmation de 1200 logements essentiellement dans les colonies de Jérusalem-Est, et est allé jusqu’à menacer l’Autorité Palestinienne de liquidation.


La question qui nous est posé en France est « jusqu’à quand ? »


Jusqu’à quand allons-nous laisser les responsables politiques israéliens faire assassiner impunément le peuple palestinien et mener une politique de colonisation et d’apartheid ?

Jusqu’à quand les médias français feront semblant de croire à la version « une roquette justifie un bombardement » ?


Nous n'acceptons plus les formules creuses et les simples « manifestation d'inquiétude » de nos gouvernements, signifiant que la France ne prend pas réellement position pour les droits de l’Homme et le droit international!


Le Mouvement des Jeunes Communistes de France appelle au rassemblement de soutien samedi 17 novembre à 15h place de l’Opéra à Paris et à tous les autres rassemblements en France.


Nous exigeons l’arrêt des attaques sur Gaza. Nous exigeons également la prise de sanction de la part de la France et de l’Union Européenne contre Israël afin que celle-ci respecte les résolutions de l’ONU.

La France doit soutenir le 29 novembre prochain  le vote à l’ONU pour que la Palestine accède au statut « d’état observateur ».

 

Source: MJCF

Repost 0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 19:52

hamouri.jpg

 

 

"Que les jeunes communistes de France continuent là bas, moi ici avec mes camarades, notre projet collectif, notre lutte commune pour notre but et leur but humain, pour la justice sociale et la liberté. Je veux les remercier, au nom des prisonniers palestiniens, au nom de ma famille et en mon nom pour l'immense soutien que j'ai reçu de leur part. Leur soutien pendant ma détention était le pont d'espoir qui m'a soutenu moralement et psychologiquement, qui m'a aidé à continuer cette lutte contre toutes les difficultés de la prison."

Salah Hamouri

 

 

Cela faisait maintenant sept longues années que Salah Hamouri, jeune franco-palestinien de 26 ans, était détenu en Israël, pour des accusations non fondées à la suite d'un procès exercé par un tribunal militaire d'occupation. En effet, il était accusé d'avoir participé à une tentative d'attentat contre un rabbin et par la même occasion d'appartenir au Front de Libération pour la Palestine.

Mais une lutte pour la libération d'un pays et d'un peuple opprimé par une nation colonialiste est-elle vraiment une raison suffisante pour voler sept années de sa vie à un jeune homme ?

C'est ce 18 décembre 2011 qu'Israël a annoncé la libération de 550 prisonniers palestiniens, dans lesquels figurait Salah, en échange de la libération du soldat israëlien Gilat Shalit.

Mais cette libération n'est pas tombée du ciel, c'est le résultat de plusieurs années de lutte et de campagne pour la Palestine et la libération des prisonniers politiques. Depuis 2005, les Jeunes Communistes et le PCF, mènent une campagne nationale pour dénoncer et libérer ces milliers de palestiniens, qui, comme Salah, n'ont eu pour seul crime de défendre leur peuple et leurs valeurs et de lutter contre l'oppression.

Alors oui, ces 550 libérations sont un réel soulagement, et nous partageons la joie des familles et des proches qui retrouvent aujourd'hui le sourire et un peu d'espoir.

Mais n'oublions pas, que Salah Hamouri est avant tout un exemple, le symbole d'une lutte qui doit se poursuivre. Plus de 6000 prisonniers croupissent toujours dans les geôles israëliennes, dans des conditions inhumaines, et la situation du pays ne n'améliore pas. Les palestiniens sont toujours privés de leurs droits les plus fondamentaux, le peuple subit une oppression et une peur permanente et les arrestations arbitraires continuent...
 
Ainsi, continuons la lutte aux côtés de ces palestiniens, non seulement pour la libération des prisonniers politiques mais aussi pour la création d'un État Palestinien, libre, indépendant et débarrassé de toute oppression impérialiste !

Repost 0
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 11:49

arton547-copie-1.jpg     Ce mercredi 20 juillet, deux jeunes communistes ont pu rencontrer Salah Hamouri pendant près de trois heures. Pour nous qui menons la campagne pour la libération des prisonniers politiques palestiniens et en particulier celle de Marwan Barghouti et de notre compatriote Salah Hamouri, cette rencontre était capitale.

 

     Après avoir passé les nombreux sas de sécurité, les deux jeunes communistes prennent place dans une ancienne salle de classe pour la rencontre. Après plusieurs minutes d’attente, Salah arrive enfin. L’émotion est sur tous les visages.

 

     Très vite pourtant, Salah évoque la situation de tous les prisonniers politiques palestiniens faisant primer le « nous » sur le « je » avec une modestie extrême. Aussitôt, s’oubliant, il évoque les 300 enfants âgés de 7 à 18 ans qui croupissent dans les geôles israéliennes. « Qu’est-ce qu’un État comme Israël et ses 250 bombes nucléaires peut craindre d’un enfant de sept ans ? Pourquoi refuser aux 18 prisonniers atteints du cancer le droit de mourir dignement chez eux ? » Le traitement des prisonniers politiques palestiniens par Israël brave toutes les conventions internationales, mais ce n’est toujours pas assez pour certains ! Le gouvernement veut durcir encore la détention des prisonniers politiques avec la « loi Shalit ». 

 

     Face au sort réservé aux prisonniers politiques palestiniens et au peuple palestinien tout entier, Salah Hamouri a souligné avec force la nécessité de l’unité de tous les Palestiniens. « Divisé, aucun peuple, n’a jamais obtenu sa libération nationale ! »

Dans ce combat, la reconnaissance de l’ État palestinien à l’ONU au mois de septembre est aux yeux de Salah un point très important même s’il souligne dans le même temps qu’il s’agira – si cette reconnaissance a bien lieu – d’un point de départ et non d’arrivée (mur, colonies, checkpoints, refugiés...).

 

    La rencontre s’est close avec les questions d’actualité. Salah a ainsi évoqué l’arraisonnement du bateau français pour Gaza. Il a pointé la responsabilité de l’État français, de l’Union européenne et de la communauté internationale dans cet épisode tragique. En décourageant, en critiquant et en ne protégeant pas cette initiative de solidarité internationale, ils se rendent complices du blocus de Gaza.

 

     Salah a enfin tenu à remercier avec chaleur tous les jeunes communistes pour leurs actions : « Sans vous tous qui luttez en France et dans le monde pour la cause palestinienne, notre combat ne pourra pas être victorieux. »

Ne relâchons pas nos efforts avant la libération de Salah prévue le 28 novembre prochain. Liberté pour Salah ! Liberté pour tous les prisonniers politiques palestiniens ! Liberté pour la Palestine !

Repost 0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 11:07

9 mois après notre concert pour la libération de Salah Hamouri, ce sont les camarades de la section voisine, co-rédactrice de l'OFFENSIVE qui organisent à leur tour un grand concert de solidarité internationale avec la Palestine et pour la libération de Salah.

 

Venez nombreux à 20heures, salles de la Grange à ORCHIES !

 

62496_1663300901628_1210381531_2905678_4082274_n.jpg

 

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs718.snc4/63823_156866164342909_100000585806191_418185_433430_n.jpg

Retrouvez aussi les articles sur le concert de soutien organisé à Seclin

ICI et ICI

Repost 0
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 08:58

Voici l'appel à manifester lancé par l'Association France Palestine Solidarité, partenaire de la Jeunesse Communiste avec laquel notre Section à travaillé pour monter notre concert de Solidarité dans le cadre de notre combat pour la libération des prisonniers politiques Salah Hamouri et Marwan Barghouti.

  

http://www.nord-palestine.org/agenda.htm#sanctions


http://lille.indymedia.org/local/cache-vignettes/L212xH300/free_flotilla_poster_300_0-140b0.jpgL’agression meurtrière par l’armée israélienne, préméditée et sauvage, dans les eaux internationales contre la « flottille de la liberté » a causé 19 morts et plusieurs dizaines de blessés. Des centaines de bénévoles, élus, militants internationaux ont été arrêtés, et emprisonnés. C’est un acte de piraterie sanguinaire, commis au mépris de tous les règlements internationaux.

 

Les bateaux, affrétés par des organisations non gouvernementales, s’étaient donnés pour mission de rompre le blocus de Gaza imposé par Israël depuis quatre ans. Il s’agissait d’apporter exclusivement des médicaments et des produits de première nécessité que l’Etat israélien interdit à un million et demi d’habitants plongés dans la misère.

Cette agression prolonge le massacre de décembre 2008/ janvier 2009, relevant selon le juge Goldstone de « crimes de guerre, voire de crimes contre l’humanité ». Nous ne pouvons accepter que ce crime reste une fois de plus impuni. Les protestations non suivies d’effet sont intolérables : elles laissent à Israël un permis de tuer illimité.


Nous exigeons :

· La libération immédiate de toutes les personnes kidnappées par Israël sur la « flottille de la liberté ». La cargaison humanitaire doit être livrée à Gaza.

· Que la France intervienne, auprès d’Israël pour la levée immédiate et sans conditions du blocus de Gaza, et pour que le Rachel-Corrie puisse rejoindre Gaza

· La traduction des criminels de guerre israéliens devant le tribunal pénal international.

 

L’impunité pour Israël, çà suffit. Dès maintenant le gel de l’accord Union/européenne/Israël doit être appliqué. C’est un élément d’un dispositif de sanctions, auxquelles Israël ne doit pas échapper.

 

Ce n’est pas de gémissements dont a besoin le peuple palestinien, mais de justice. Elle passe par l’application de ses droits nationaux.

 

Aussi les associations, syndicats, formations politiques signataires engagent un processus de boycott/désinvestissement/sanctions contre Israël. Elles appellent à une :

 

Solidarité avec les peuples,

Affirmons notre rejet total de la barbarie impérialiste et de ses crimes

Manifestation à Lille le dimanche 6 juin

Rendez-vous à 11 h métro Wazemmes


Premiers signataires AFPS Nord-Pas de Calais, : UJFP, IJAN, Communauté palestinienne du Nord, Ligue islamique du Nord, Rassemblement des Mosquées du Nord, ARD, CMF, IDM, CSP 59, Collectif Afrique, LDH, MRAP, Génération Palestine, Enfants de Palestine, Comité Libérez Les, Comité Solidarité Basque, Voie Démocratique, Les Gens d’Hellemmes, Mémoire vive, UD CGT Nord, FSU 59/62, Coordination communiste, PCF, UJCF, les Verts, MJCF, NPA, URCF.

Repost 0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 13:38

http://static.blogstorage.hi-pi.com/photos/gazafree.blogspace.fr/images/gd/1231576497/TERRE-ET-PAIX.jpgRassemblement pour la palestine et contre les crimes de l'impérialisme, dont les derniers en date sont le massacre des humanitaires qui s'opposaient au blocus injustifiable de Gaza.


Rendez vous à 18h30 ce soir, grand place de Lille !

 


L’assaut a été donné dans les eaux internationales et l’Etat Israélien fait état d’au moins 16 morts et 30 blessés. Cette attaque visant à s’opposer à la solidarité internationale pour contrer le blocus de Gaza n’est pas seulement un énième acte de barbarie contre le peuple palestinien mais une preuve supplémentaire du mépris d’Israël envers le droit international et la justice.

Le Mouvement Jeunes Communistes de France exprime sa solidarité et sa douleur aux familles et proches des victimes de cette attaque. Nous exprimons une fois de plus notre solidarité envers le peuple palestinien et nous soutenons son combat pour la liberté et la construction d’un état Palestinien viable, son combat contre les forces impérialistes. 

La France et L’Union européenne sont complices de l' Etat d'Israël qui bafoue les valeurs fondamentales de l’humanité.

Pour notre part nous continuerons notre campagne pour que la souveraineté du peuple palestinien soit enfin respectée, pour que les prisonniers politiques soient relâchés, notre combat internationaliste contre l'oppression des peuples !

Repost 0
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 22:57

ConcertSalahVoilà quatre ans que Salah Hamouri est injustement emprisonné en Israël !

Voilà des décennies que la classe dominante Israélienne prive le peuple palestinien de ses droits fondamentaux, allant jusqu'à remettre en cause son droit à l'existence !

Voilà des décennies qu'elle fait peser une répression implacable et inhumaine sur tous ceux qui se battent pour la dignité et la liberté des travailleurs palestiniens !

Voilà 90 ans que la jeunesse communiste fait le choix de la lutte anti-impérialiste, de l'internationalisme et de la solidarité avec les prisonniers politiques !

 

C'est pourquoi, la jeunesse communiste du pévèle-mélantois a appelé les Seclinois à se joindre au refus de ces politiques révoltantes de la part des dominants israéliens et à l'exigence de la libération de Salah Hamouri, Franco-palestinien, ni criminel, ni terroriste, mais étudiant digne qui a eu pour seul tort l'opposition à la destruction de tout un peuple. Ce à l'occasion d'un concert de solidarité, événement culturel et militant qui s'est tenu le 20 Decembre à Seclin avec le soutien de la section de Seclin du Parti Communiste Français et de l'Association-France-Palestine-Solidarité.


Les prestations de Licksplit, Delirium Saudia, Sugar Head, New realities n'ont pas fait oublier les revendications des jeunes communistes. Ils ont pu lire une lettre envoyée, à l'occasion de cette soirée, par Denise Hamouri, mère de Salah,
lettre qui accompagnée des témoignages de Salah lui-même démontre la façon inacceptable dont les impérialistes israéliens traitent non seulement les prisonniers politiques mais tout le peuple palestinien. La soirée a également été l'occasion d'interpeller la mairie de Seclin sur la question en lui proposant de faire de Salah Hamouri un citoyen d'honneur de la ville, à travers une pétition que n'ont pas hésité à signer les dizaines de participants présents à cette soirée. Et parce qu'un combat n'arrive jamais seul, parce que toutes les luttes sont liées, mais que la voix des dominés ne passera pas par TF1, vous pouvez désormais retrouver l'ensemble des luttes des jeunes communistes du pévèle-mélantois, dans « l'offensive » : le nouvel organe central de la jeunesse communiste du pévèle-mélantois : Le journal sans concession d'une organisation qui ne lâche rien!

Repost 0
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 21:33

Etre Palestinien n'est pas un crime ! Liberté pour Salah Hamouri !

affichesalah---Copie---Copie.jpg
La libération de Salah Hamouri, cet étudiant franco-palestinien injustement emprisonné dans le nord d'Israël, devient, pour nous, plus qu'une exigence. Il est accusé par la classe dominante israélienne d'être membre du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP) ainsi que d'être à l'origine d'une tentative d'assassinat à l'encontre du rabbin réactionnaire Ovadia Yossef, dirigeant du parti Shass: Accusations complètement lunaires ! Salah ne faisait  que passer en voiture devant la demeure du rabbin, et le FPLP dément l'appartenance du jeune prisonnier à ses rangs. Oui, Salah Hamouri est bel et bien innocent de tous les crimes pour lesquels il est jugé. A moins qu'être palestinien et se battre pour les droits et aspirations légitimes de son peuple est un crime !

Il est inadmissible d'observer le silence complice d'un Nicolas Sarkozy, qui se donnait pourtant la posture du président "qui irait chercher les francais partout dans le monde, quoi qu'ils aient fait" (il a notamment fait accélérer les libération des infirmières bulgares et en ce moment, l'affaire Clotilde Reiss et Gilad Shalit),   Oui, Salah Hamouri est français, Oui son seul crime est celui d'être également  un palestinien refusant de voir la liberté de son peuple bafouée. Et pourtant, non, personne n'en parle, pas le gouvernement, plus que les médias. Il y a eu, certes, un reportage de 5 minutes sur France 2 le 22 novembre et, tout cela, grâce à l'intervention de François Cluzet. En espérant que cette impulsion médiatique puisse relancer le dossier Salah Hamouri, qu'il puisse être une prise de conscience de la part des autorités françaises (Bernard Kouchener préfère annuler à la dernière minute son entretien avec Denise Hamouri, la mère de Salah pour rencontre la famille de Gilad en Israël). On voit avec cette affaire que l'intérêt des puissants de ce monde ne sont pas du coté de Salah Hamouri et des aspirations du peuple palestinien. Notre soutien militant est donc plus que nécessaire !

Dans cette optique, les jeunes communistes du Pévèle-Mélantois (en collaboration avec la section PCF de Seclin) organisent le dimanche 20 décembre 2009 à 19 heures au restaurant scolaire Dutoit de Seclin, un concert pour la libération de Salah Hamouri. Au programme, la venue des groupes Licksplit, Sugar Head, Delirium Saudia, selecta Faya, sexion K et New Realities, des débats prévus par les Jeunes Communistes avec la collaboration de l'Association France-Palestine Solidarité.

Alors pour exiger la libération de Salah Hamouri, un seul rendez-vous, celui du concert organisé par les Jeunes Communistes du Pévèle-Mélantois.

Et pour mener la lutte pour la libération de Salah :
http://www.salah-hamouri.fr/
Repost 0
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 12:01
TERRE ET PAIX

Etat de siège, Etat de guerre.

L’invasion de la bande de Gaza par l’Etat Israélien de ces derniers jours se situe dans la logique des longs mois de blocus organisé par le gouvernement de droite. Ce blocus vise a étrangler la bande de Gaza, en l’empéchant de s’approvisioner en nourriture et en médicament. Cette méthode est honteuse et devrait être sanctionnée par la communauté internationale.


L’offensive israélienne a déjà fait plus de 1000 morts et 1 000 bléssés, dont la majeure partie sont des civils, dont des femmes et des enfants. Le prétexte invoqué à ce raid punitif est de couper les tunnels qui approvisioneraient le Hamas en armes, mais surtout qui approvisionnent la bande de Gaza en nourriture et en matériels de première nécessité ! Le gouvernement israélien mène donc une offensive sous différentes formes à la bande de Gaza depuis de nombreuses années, tandis qu’il intensifie sa politique de colonisation et d’occupation en Cisjordanie (autre partie du territoire palestinien).


La religion n’y est pour rien, ce conflit est politique.

Alors que partout dans le monde, certains intégristes religieux de tous bords tentent d’instrumentaliser ce conflit pour jouer la guerre de civilisation, des pacifistes israéliens et palestiniens se battent tous les jours depuis des années pour la paix. Si la guerre est là, c’est que le gouvernement israélien est un gouvernement de droite extrême, belliqueux qui veut instrumentaliser la guerre pour tenter de gagner les élections législatives israéliennes en février prochain. En remuant le chiffon de l’insécurité, la droite israélienne espère l’emporter pour continuer sa politique ségrégationniste et colonisatrice.


Le Hamas, meilleur allié du gouvernement israélien !

Le gouvernement prend systématiquement pour prétexte que la bande de Gaza, parce qu’elle est dirigée par le Hamas, est une atteinte à la sécurité d’Israël. Or, c’est bel et bien Israël qui a mis le Hamas au pouvoir dans cette région, en poussant les palestiniens à se radicaliser en limitant au maximum leur droits, leur capacité à circuler ou encore à se ravitailler. En outre, l’Etat israélien mène depuis des années une politique d’emprisonnement systématique des dirigeants palestiniens populaires qui appellent à la paix, à l’image de Marwan Barghouti, secrétaire général du Fatah, principal parti Laïc. Le gouvernement israélien veut en effet avoir comme interlocuteur des extrémistes pour justifier ses attaques et ainsi continuer son œuvre de démolition du futur Etat palestinien et son occupation progressive de la Palestine.


Pour une paix juste et durable !

Combattants de la paix et de la liberté, nous devons nous battre pour lancer un processus qui conduise rapidement à une paix juste et durable !

Juste : Parce qu’il n’y a pas d’égalité dans ce conflit, il y a un agréssé (les palestiniens) et un agresseur (le gouvernement israélien) qui n’ont absolument pas le même niveau technologique et militaire. Nous voulons que les accord et les résolutions de l’ONU soient respectés ! Nous voulons donc deux Etats, selon les frontières de 1967, avec Jérusalem Est comme capitale de la Palestine. Nous voulons le droit au retour des exilés Palestiniens, la libérations des 11 000 prisonniers politiques, dont Marwan Barghouti et Salah Hamouri.

Durable : Parce que sans le soutien de la communauté internationale, tout traité de paix reste précaire. Il faut que l’ONU soit la garante du respect des accords, qu’elle envoie des délégations sur place, qu’elle aide à la reconstruction de la Palestine. Nous voulons que l’Union Européenne arrête tout échange avec Israël tant que son gouvernement ne respectera pas les accords de paix.

 


>>Retrouvez notre dernier tract<<

Repost 0
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 11:01

Connaissez-vous cette carte ?

C'est en vert ce qui est advenu de la Palestine de 1946 à 2000

Est-ce suffisamment parlant et édifiant ?



De gauche à droite ci dessus :

1 - en 1946, la terre de Palestine en vert, avec des points blancs indiquant la présence des premiers colons juifs.
2 - le plan de partage inégal

(56 % prévus pour les juifs qui forment alors 32 % de la population et qui n'occupent que 7 % des terres de Palestine).
3 - à l'issue de la guerre de 1967, la Palestine morcelée en vert

(Cisjordanie et Gaza)
4 - après 40 ans de colonisation israélienne effrénée, les lambeaux de la Palestine occupée en vert.


 

Repost 0