Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 16:13

SALAH HAMOURI :

POUR LA JUSTICE,

LIBEREZ LE!!!!



Le jeune franco-palestinien SALAH HAMMOURI vient d'être condamné à 7 ans de prison par un tribunal militaire Israélien. Lors de son procès, qui eut lieu après 3 ans d'incarcération arbitraire sans jugement, il fut forcé de plaider coupable sous peine de voir sa durée d'emprisonnement doublée voire plus.


QUE LUI REPROCHE-T-ON ?


Il semble qu'il y a quatre ans le jeune Salah et un ami sont passés devant la « demeure » du chef spirituel du parti religieux SHASS, le rabbin Yossef Ovadia. Les autorités Israéliennes ont vite présumé que Salah devait préparer un assassinat à son encontre, Israël à alors relié Salah au FPLP (Front Populaire de Libération de la Palestine). Salah comme le FPLP démentent tout deux l'appartenance du jeune franco-palestinien à l'organisation, ce qui n'a pas empêché Israël de l'arrêter pour tentative d'assassinat! Le procès fut ajourné plusieurs fois faute de preuve ou de témoins jusqu'à sa comparution devant le tribunal militaire d'Ofa où on à demandé à Salah de choisir entre plaider coupable pour sept ans de prison ou voire sa peine doublée ou triplée sans garantie sur ses conditions d'emprisonnement.



NON A SEPT ANS DE PRISON!

LIBEREZ SALAH HAMOURI!



SALAH HAMOURI !  SALAH HAMOURI !
Repost 0
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 14:40
GAZA : ARRETONS LE MASSACRE DU PEUPLE PALESTINIEN !
 Halte au massacre à Gaza !
Contre les Impérialismes
En soutien des luttes émancipatrices des peuples




Grande manifestation régionale de solidarité avec les Palestiniens du
Ghetto de GAZA
à Lille samedi 3 janvier 2009 à 15 heures
Place de la République
(Métro République Beaux-Arts)


L'ironie pour marquer un évènement tragique !
Le premier article de cette année 2009 rappel étrangement le 2e article publié sur notre blog lors de sa création, appellant à une manifestation contre la colonisation de la palestine : Vous le retrouvez ici

Repost 0
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 21:41

Communiqué de presse: Mouvement des Jeunes Communistes de France.
Lundi 29 Décembre 2008


COMBIEN DE TEMPS ENCORE  LA POLITIQUE COLONIALISTE d’ISRAEL ?


Cette fois Israël a décidé de frapper un grand coup. Depuis samedi les morts dans la Bande de Gaza se chiffrent par centaines. Bientôt une offensive terrestre débutera apportant avec elle des catastrophes humanitaires qui mettent à bas la Palestine de façon régulière depuis cinquante ans. Israël non contente d'avoir perpétré son plus grand massacre à Gaza se prépare également à une attaque du Liban, Pays sortant d'une guerre perdue contre Israël. Combien de temps encore ce pays, sous couvert de démocratie se comportera telle un régime de terreur ?


Depuis plusieurs jours nous assistons à un fait sans précédent. En effet si nous sommes en France des « habitués » des massacres et des violations du droit international par la « démocratie » d'Israël, jusqu'ici nous ne l'encouragions pas à les faire. Aujourd'hui la France dénonce les frappes du Hamas mais pas la guerre totale en réponse, la France oublie qu'Israël détient un citoyen français du nom de SALAH HAMOURI injustement emprisonné depuis plus de quatre ans. Enfin, c'est sous présidence française que l'Europe, et ce malgré l'ajournement par le parlement européen, décide de faire de l'état d'Israël son principal allié au moyen-orient. Le partenariat développé équivaut à celui d'un candidat à l'entrée dans l'Union Européenne! (cf. Conclusions du Conseil de Renforcement des relations bilatérales de l'Union européenne avec ses partenaires méditerranéens, 2915ème session du Conseil RELATIONS EXTERIEURES, Bruxelles, les 8 et 9 décembre 2008).


Nous appelons les citoyens français à rejoindre les manifestations et les dispositifs de soutiens à travers la France. Nous soutenons également le peuple Israélien qui fait grève, qui déserte et qui proteste, celui qui ne veut que vivre en paix avec ses voisins.


Nous nous rappelons des dizaines de milliers de prisonniers civils, l'horreur de Cana, de Sabra et Chatila, de GAZA de ses centaines de morts civils femmes et enfants. Cela suffit! L’Union Européenne et la France se doivent d'intervenir en  stoppant la politique inhumaine et impérialiste d'Israël. Rien ne justifie une telle barbarie envers un peuple et rien ne justifie un tel encouragement de la part de l'UE. Une fois encore la politique extérieure d'Israël nous renvoie aux plus sombres périodes de l'histoire contemporaine.


MJCF, 2 place du Colonel Fabien, 75019 Paris
Téléphone : 01 40 40 12 12
Fax : 01 40 40 13 56

Rassemblement
 samedi 10 janvier
 14h30 Porte de Paris

Repost 0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 22:30
Le Parti Communiste d’Israël et Hadash (le Front Démocratique pour la Paix et l’Egalité) condamnent les meurtrières attaques d’aujourd’hui commises par l’aviation israélienne dans la Bande de Gaza et qui a causé la mort de plus de 150 palestiniens. Le Parti Communiste d’Israël appelle les partis communistes et ouvriers et les mouvements sociaux du monde entier à se mobiliser contre les crimes de guerre israéliens et a demander à la communauté internationale des sanctions contre Israël et que soient jugés Tzipi Livni, Ehud Barak et les autres politiciens israéliens et leaders militaires pour ces sanglants crimes de guerre, commis dans le contexte des élections israéliennes.

L’attaque israélienne d’aujourd’hui est une part du siège continu de la Bande de Gaza. Israël exploite les derniers moments de l’administration de Bush pour imposer la sanglante mais inutile politique impérialiste qui consiste à utiliser la force militaire pour amener des changements politiques. Des manifestations contre l’agression israélienne sur la Bande de Gaza sont organisées cette nuit à Tel Aviv, Haïfa et Nazareth. Hier (vendredi), des centaines de manifestants se sont rassemblés dans le centre de Tel Aviv pour protester contre l’opération militaire prévue en réponse aux tirs de roquettes palestiniens depuis la Bande de Gaza. Ce rassemblement était organisé par la Coalition contre le Siège de Gaza et Hadash (Front Démocratique pour la Paix et l’Egalité - Parti Communiste d’Israël).




« Je propose que nous prenions une autre direction » a déclaré Dov Khenin, député du Hadash à la Knesset et dirigeant du Parti Communiste d’Israël. « Notre force est notre tragédie. Une force puissance qui n’aura pas de fin. Ils répondront par des tirs de roquettes et nous allons éventuellement être embarqués dans une guerre totale. Aller dans l’autre direction signifie d’assurer un cessez-le-feu et de lever le siège qui ne sert qu’à unifier la population autour du Hamas ».

« Un véritable processus de paix sera engagé avec l’Autorité Palestinienne, dirigée par Abbas » a-t-il ajouté. « Ce qui est tellement tragique c’est que c’est possible. Il suffit que nous le désirions ».

Khenin a ajouté qu’il est «essentiel d’assurer un échange de prisonniers qui inclurait Gilad Shalit ». Lorsqu’il lui fut demandé pourquoi peu d’israéliens s’opposent à la guerre à Gaza, il a dit « Les gens ont perdu leur espoir. Ils réalisent que ce qui se passe est mauvais, mais maintenant ils ne voient pas d’autres options. Mais actuellement nous ne sommes pas destinés à être les victimes de l’histoire ». Un autre participant au rassemblement, l’ancien député Tamar Gozansky a dit : « il y a deux ans nous protestions au même endroit avant la deuxième guerre du Liban. Nous étions ostracisés et considérés comme des traîtres. Quelques mois plus tard, tous les gens qui se moquaient de nous se ont trouvé le chemin de la Place Rabbin [NDT : place de Tel Aviv où ont lieu la plupart des manifestations] et ont manifesté contre la politique d’Olmert. J’espère vraiment que nous n’allons pas avoir une nouvelle fois raison de dire : “Nous vous l‘avions bien dit” ».

Dans une déclaration précédente, le député Khenin disait : « Une guerre totale à Gaza est dangereuse et inutile, elle menacera la vie de milliers d’habitants de Gaza et de l’Ouest de Neguev. La guerre n’est pas la solution au problème des roquettes Kassam. » Il continuait : « Il y a une autre voie : un véritable accord de trêve. Pas seulement un cessez-le-feu, mais la fin du blocus de Gaza et des souffrances extrêmes d’un million et demi êtres humains ».


Parti Communiste d’Israël,
27 décembre 2008
 source : site "solidarité ouvrière"
Repost 0
5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 20:54

Journée internationale d’action « Le monde dit NON à l’occupation israélienne ! »

LILLE - samedi 9 juin 2007

 

14H Grand Place

Image Hosted by ImageShack.us

40 ans d’occupation des Territoires palestiniens : ça suffit !

 

Depuis la guerre de 1967, depuis 40 ans, l’Etat israélien occupe la bande de Gaza, la Cisjordanie et Jérusalem-Est.

Depuis 40 ans, l’Etat israélien poursuit méthodiquement la désagrégation de la société palestinienne et l’annexion des Territoires palestiniens.

Depuis 40 ans, l’Etat israélien poursuit la colonisation de Jérusalem-Est, ville physiquement coupée de la Cisjordanie et interdite d’accès aux Palestiniens de Cisjordanie et de Gaza. Après la guerre de 1967 le gouvernement israélien a annexé Jérusalem-Est pour déclarer, au mépris du droit international, Jérusalem capitale de l'Etat d'Israël. Depuis, la ville est entourée de colonies l'isolant du reste de la Cisjordanie.

Quelles que soient les origines immédiates de la guerre de juin 1967 celle-ci est la conséquence de l’injustice commise à l'encontre des habitants de la Palestine en 1948 avec la création de l'Etat d'Israël. Depuis bientôt 60 ans, Israël refuse l’application de la résolution 194 de l’ONU qui déclare le droit au retour dans leur pays des réfugiés palestiniens chassés pendant la guerre de 1948.

Alors que les Palestiniens ont accepté en 1988 le principe de l'existence côte à côte de deux Etats, le palestinien et l'israélien, sur la frontière de 1948, l'Etat d'Israël refuse toujours de reconnaître les droits nationaux du peuple palestinien et remet en cause la frontière de 1948 avec la création et l'extension de la colonisation dans les territoires conquis en 1967. Aujourd’hui, ce sont plus de 460.000 colons israéliens qui sont installés dans les Territoires palestiniens occupés (260.000 en Cisjordanie et 200.000 à Jérusalem-Est) et qui bénéficient à leur usage exclusif de réseaux routiers et d’infrastructures construits à l’intérieur des territoires palestiniens : des méthodes qui s’apparentent à celles de l’apartheid !

La colonisation de territoires occupés s'accompagne de la destruction du tissu social et économique palestinien comme pour mieux rendre impossible toute mise en place d'un Etat palestinien à venir. Ainsi l'Etat d'Israël marque sa volonté de contrôle de la Palestine comme s'il attendait le moment où celle-ci intègrera l'Etat d'Israël.

Pour mieux marquer son territoire, l'Etat d'Israël construit, sous prétexte de sécurité, un Mur à travers la Cisjordanie, détruisant sur son passage le cadre de vie des Palestiniens et séparant les habitations des Palestiniens de leur champs. Malgré la condamnation par la Cour Internationale de Justice, la construction du Mur continue.

Quant aux Palestiniens qui sont restés à l'intérieur de l'Etat d'Israël après 1948, ils sont soumis à une discrimination institutionnalisée et à la confiscation des terres qu'ils possèdent comme cela se passe au Neguev.

Malgré de nombreuses résolutions de l'ONU, l'Etat d'Israël se moque du droit international, mais il est vrai qu'il bénéficie du soutien complice des Etats-Unis et de l'Union Européenne et par conséquent de l'impunité. L’inaction ou la complicité de la communauté internationale face à l’occupation militaire israélienne bloque toute perspective de paix et de sécurité pour tous les peuples de la région, elle doit cesser !

Samedi 9 juin 2007, journée internationale d’action pour appeler partout dans le monde nos gouvernements à :
    - Reprendre l’aide économique de l’Union Européenne à l’Autorité Palestinienne
   - Prendre des mesures urgentes pour contraindre l’Etat israélien à appliquer le droit international, à savoir le retrait des territoires occupés depuis 1967, démantèlement de toutes les colonies israéliennes de Cisjordanie et de Jérusalem-Est, démolition du Mur
    - Suspendre l’accord d’association liant l’Union Européenne et Israël tant que ce dernier bafouera les droits de l’homme et le droit international
    - Agir pour la tenue d’une conférence internationale sur le Proche-Orient - sous l’égide de l’ONU - pour   la création, dans les frontières de 1967, et aux côtés de l’Etat d’Israël, d’un Etat palestinien viable et indépendant avec Jérusalem-Est pour capitale.


Tous ensemble samedi 9 juin à 14h – Grand Place de LILLE

NON à l’occupation israélienne des Territoires palestiniens !
JC Seclin, Templemars, Vendeville, Wattignies, Haubourdin, Emmerin, Houplin-Ancoisne, Santes, Wavrin, Don, Allenes les Marais, Carnin, Annoeullin, Bauvin, Provin, Gondecourt, Avelin, Martinsart, Attiches, Phalempin, Tourmignies, Pont-à-Marcq, Mérignies, La Neuville, Wahagnies, Libercourt, Oignies, Ostricourt, Moncheaux, Raimbeaucourt, Leforest, Faumont, Mons-en-pévèle, Thumeries,

Repost 0