Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 23:26

Ce mercredi 5 juin, un jeune militant antifasciste de 19 ans a été lâchement battu par des militants du groupe d’extrême droite “Jeunesses Nationalistes”.

En état de mort cérébrale, il a succombé à ses bles- sures le soir même. Les fascistes, opposés à tout progrès en faveur de la majorité de la population, relancés par le mouve- ment réactionnaire de la “manif pour tous”, n’en sont pas à leur coup d’essai.

13-06-06-dissolution-jc-web

Les groupuscules se sont multipliés et s’en trouvent ainsi renforcés, malgré un nombre restreint de militants. Des années 20 à nos jours, l’extrême droite, criminelle, porteuse des valeurs de la haine de l’autre, a multiplié les agressions xénophobes, homophobes et racistes. Nous ne pouvons plus attendre et laisser faire cette situation d’une extrême dangerosité. Dès aujourd’hui, les Jeunes Communistes et le Parti Communiste Français appellent à la dissolution pure et simple des groupuscules fascistes, ainsi qu’à des poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs de ces actes barbares. Il ne faudra pas compter sur les organisations progressistes que nous représentons, pour laisser une chance aux fanatiques et héritiers d’Hitler, de Pétain ou de Mauras, sans épargner les chantres du Front National. N’oublions jamais les meurtres de nos camarades, luttons contre l’extrême-droite, marionnette de la bourgeoisie capitaliste à l’origine de toutes les crises.

Contre le capital, le fascisme et la guerre, aujourd’hui comme hier, nous répondrons “Unité Populaire” !

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Résistance & Riposte
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 20:01

http://www.jeunes-communistes.org/sites/default/files/imagecache/image/millebornes.jpg 

 

Dans une lettre insultante, Maurice M.Taylor Junior, patron du géant mondial de l'industrie pneumatique Titan, écrivait à Arnaud Montebourg le Ministre du redressement productif, tout le mépris qu'il a pour les salariés de Goodyear Amiens-Nord. Il commence par écrire "Goodyear a essayé pendant 4 ans de sauver une partie des emplois à Amiens alors que les syndicats et le gouvernement n'ont fait que discuter". Désinvestir continuellement depuis le début des années 2000, ce n'est pas ce que j'appelle essayer !

Ce multimillionnaire, s'étrangle de nos salaires "trop élevés", et qualifie ces travailleurs, de "soi-disant ouvriers", termine sa lettre par un bras d'honneur avec le sourire. Si ce n'est grâce aux ouvriers, on se demande comment se fabriquent les 23.000 pneus de tourisme et plus de 1.000 pneus agricoles chaque jour ayant, entre autres choses permis à Goodyear d'enregistrer un milliard de bénéfices en 2012. Cet argent qui engraisse directement son patron et ses actionnaires, est même confisqué au ré-investissement dans l'usine !

Je renouvelle mon soutien à ces salariés (voir ici le communiqué Goodyear) et rappelle  que l'entreprise n'est en difficulté que parce que cette bande de patrons voyons, préfère, comme il le dit lui-même : "acheter un fabricant de pneus chinois ou indien, payer moins d'un euro l'heure de salaire et exporter tous les pneus dont la France a besoin." Ce qui n'empêche pas ensuite l'auteur de cette lettre, d'exacerber le racisme depuis les états-unis pour promouvoir "l'acheter américain".

Un soi-disant honnête homme...

 

Nordine Idir, secrétaire général du MJCF

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Résistance & Riposte
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 20:25

  55555-copie-1

Il y a peu, dans le Gard, Terre des Camisards et de leur révolte contre les persécutions, certains évènements appelés par le racisme et la haine résultante du fascisme se sont produits dans la région d'Aigues-Mortes dans le sud du département.

 

En effet, en aout deux actes fascistes ont bouleversé la vision de l'étranger/immigré chez une partie de la population.

Le premier s'est passé à Aigues-Mortes même, aux abords d'une cité. Un groupe de jeunes, n'ayant comme seul point commun d'avoir des origines maghrébines, prenait l'air. Un couple d'une quarantaine d'années s'arrêta devant le groupe ; un des jeunes pensant qu'ils cherchaient leur chemin leur a proposé de les renseigner mais le couple redémarra dans la foulée. Revenu quelques temps plus tard, s'arrêta de nouveau afin de prononcer, de la part du mari, les mots suivant : « c'est pas les arabes qui vont me donner un renseignement » ; de la part de la femme : « on est en France ici. » S'en suivit des tirs de fusils, avec une chasse aux jeunes, armée, de trois-quart d'heure.

Les blessures aux plombs furent par chance minimes et le couple d'agresseurs fut emprisonné pour 4 et 2 ans de prisons ferme.

 

Cette fusillade ne mit pas fin aux exactions fascistes puisque quelques temps après l'agression, des fascistes profitèrent d'une course camarguaise dans une arène près d'Aigues-Morte afin de scander en chœur devant toute une foule : « On a pas de bougnoules chez nous, on est des fachos ! »

 

La gravité des évènements ne choqua pas tous les habitants.

En effet, des pétitions ont été signé et des manifestations faites pour la libération du couples dont les actes seraient légitimes selon la Ligues du Midi, identitaires de la région comme on en voit des tonnes un peu partout et notamment chez nous. Ils stigmatisent les minorités, divisant toujours plus les travailleurs et détournant l'attention du peuple sur les réels problèmes : la précarité, le manque d'une éducation pour tous, entièrement gratuite et de qualité, le chômage, le coup de la vie toujours aussi élevé !

 

Le fascisme n'est que l'aboutissement d'un capitalisme entièrement décomplexé où le chômeur ne sert que de réserve tampon afin de baisser les salaires et de détériorer les conditions de travail, où l'image des immigrés permet la banalisation du racisme afin d'empêcher l'unification des travailleurs, où les syndicats sont écrasés et finissent par être interdits empêchant la revendications de leurs droits, où les travailleurs sont complètement aliénés, où les médias diffusent tous une information orientée voir muette.

 

L'Histoire nous l'a appris, les temps de crises où le Capital a besoin de s'affirmer sont favorables au développement des idées réactionnaires voir fascistes. C'est pour cela que notre lutte ne doit pas être affaiblie, elle doit même se renforcer, les vrais coupables doivent être désignés, la classes représentant les masses, la classe dite prolétarienne doit non seulement se consolider grâce à l'unification de tous : chômeurs, salariés, étudiants ; mais aussi s'organiser au sein d'une organisation forte, avec des revendications répondant aux attentes du peuple !

 

C'est pour cela que les Jeunes Communiste du Pévèle-Mélantois soutiennent dans leurs actions et revendications les Jeunes Communistes du Gard !

 

 

Tout cela ne se fera pas sans combattre les opprimants, leur système et le révolutionner !

Avec le peuple, en s'unifiant, construisons le socialisme !

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Résistance & Riposte
commenter cet article
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 15:21

 http://www.cnt-f.org/59-62/wp-content/uploads/affiche-manif-antifasciste-8-octobre-Lille-simple-noir-blanc-web.jpg

 

 

Profitant d’un contexte social tendu et d’une crise du capitalisme sans précédent, l’extrême droite entend poursuivre son implantation tout azimut. Partout en France et en Europe, elle distille son racisme et sa xénophobie sous la forme de l’anti-islam et de l’ultra nationalisme ainsi que de l’homophobie et du sexisme.

Le 8 octobre 2011 à Lille, c’est un ensemble de groupuscules fascisants provenant de toute la France qui appelle à se rassembler et à manifester. Toute la frange la plus dure de l’extrême droite française sera présente, des nationalistes autonomes aux identitaires en passant par les néo-nazis.

Face à cette provocation de l’extrême droite, nous nous organisons en conséquence ! Pour ne pas laisser étaler leur politique de haine, de racisme et de stigmatisation de l’immigration, opposons-leur la solidarité des travailleurs-euses face aux idées de l’extrême droite. Ensemble soyons uni-e-s, déterminé-e-s et solidaires dans l’action contre le fascisme qui est le bras armé du capitalisme.

 

Départ de la manif : samedi 8 octobre 2011 à 15h
devant le marché couvert de Wazemmes (Lille)

Un départ groupé est organisé à Seclin à 13H devant la CGT de Seclin et à 12H30 devant le Lycée de Gondecourt.

Une soupe sera proposée par le CSP 59 à l’arrivée du cortège place de la République
Plus de renseignements : jcseclin@yahoo.fr et http://mjcf.pevele-melantois.over-blog.fr

 

 

Premiers signataires : ACF, Alliance Rouge et Noire, AL, Alternatifs, APU Moulins, CNT, Comité « Libérez-les », Comité Solidarité Basque, Cordillera, Coordination Communiste 59/62, CSP 59, FA Béthune, Flamands Roses, Front Syndical de Classe, Gauche Unitaire, GDALE-CGA, Initiative Communiste Ouvrière, Jeunes Communistes Nord, LDH, MRAP 59/62, NPA, Parti de Gauche, PCF Nord, PRCF, Solidaires 59/62, Spartak Lillois, SUD éducation 59/62, SUD étudiant-e Lille, Turbulences Sociales, UEC Nord, Unions Locales CGT Auchel-Béthune-Bruay-Isbergues-Lillers…

 

 

Pour en savoir plus sur l'Antifascisme lisez l'article sur le sujet dans le dernier numéro de notre journal : L'Offensive N°9 !

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Résistance & Riposte
commenter cet article
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 12:08

Depuis leurs débuts les Communistes se sont battus contre l'extrême-droite : que ce soit dans les années 30 contre les ligues fascistes ou pendant la Seconde Guerre Mondiale en tant que Résistants (Comme les Francs-Tireurs Partisans) ou bien même après la guerre contre les régimes fascistes d'Amérique du Sud soutenus par les USA. Mais aujourd'hui encore nous continuons de porter ce flambeau afin de lutter contre le fascisme et le racisme. Le racisme est en effet une arme pour les Bourgeois, les grands Patrons ! Pendant que la classe prolétarienne se déchire entre elle sur des questions de couleurs ou d'origines, elle ne pense plus à la lutte des classes, sa vision est brouillée et ne permet pas de vraiment distinguer le véritable ennemi de la classe laborieuse : la Bourgeoisie et son exploitation capitaliste. Pendant que nous nous entre-déchirons, cette Bourgeoisie se frotte les mains en se disant qu'elle va pouvoir continuer son oppression encore longtemps. Le FN est ainsi le meilleur allié des grands Patron, dans la mesure où il entretient nettement ce racisme ambiant tout en essayant de séduire les classes les plus pauvres grâce à un discours faussement social !

 

Et il n'y a pas que le FN, il y a aussi Opstaan, groupuscule d'extrême-droite de la Métropole Lilloise, lié à la Maison Flamande (Vlaams Huis) qui veut faire empêcher un concert de Rap de ZEP (Zone d'Expression Populaire) en organisant une manifestation devant la Préfecture. Pour quel motif ? Un morceau du groupe qui s'appelle "Nique la France". Sauf que si ces fachos avaient passé plus de temps à lire qu'à faire des ratonnades, ils sauraient lire justement et se pencheraient sur les paroles de cette chanson. Ils se rendraient alors tout simplement compte qu'il n'est jamais dit seul "Nique la France" mais qu'à chaque fois cette expression est couplée avec un aspect de la France que le groupe ZEP n'aime pas comme par exemple l'impérialisme ou le colonialisme français. Ce n'est donc en aucun cas du racisme anti-français... Ou alors si vouloir détruire un Etat Bourgeois inégalitaire, vouloir renverser un Gouvernement au service des plus riches c'est être raciste, alors nous, la Jeunesse Communiste, revendiquons d'être racistes ! Pour corroborer ces dires, voici loù l'on peut trouver la vidéo du clip ainsi que les paroles dans la description de la vidéo : ICI

 

S'ils s'attaquent aux "symboles de la France républicaine" c'est surtout pour dénoncer leur récupération par l'extrême-droite ainsi que leur refus du Républicanisme Bourgeois de la France : les paroles parlent d'elle-mêmes, ils sont clairement pour un dépassement du Capitalisme !

 

Pour finir, le communiqué du Comité des Sans Papiers qui organise la manifestation de soutien à ZEP :

 


 

Notre patriotisme à nous c’est l’antiracisme, l’antifascisme des Tiemokho Garang kouyate, Georges Politzer, Missak Manouchian, les FTP et « Tirailleurs » morts pour la France et l’internationalisme de Jean Jaurès !

Notre patriotisme honore tous les 8 mai les morts pour la France enterrés au cimetière de la seconde guerre mondiale d’Haubourdin ! et aujourd’hui comme demain de mourir comme nos pères pour la liberté de la France et celle de toute l’humanité !

La France qu’on aime n’est pas celle de Pétain et des collabos qu’aiment les fascistes identitaires ethnicistes! La France que nous aimons est celle qui par la laïcité sépare sans discrimination l’état de toutes les religions ! La France qu’on aime est celle qui a pour valeur le vivre ensemble dans l’égalité en droit et en dignité de tous les humains et de tous les peuples, celle qui régularise les sans-papiers qui refusent la clandestinité imposée et le travail non déclaré par les patrons négriers La France qu’on aime est celle des travailleurs unis par-delà leur couleur, leur origine, leur religion dans les luttes pour que chacun vive de son travail et que les patrons actionnaires payent la crise !

Le CSP59 appelle tous les patriotes véritables à se mobiliser le mercredi 29 juin à 18h place de la république/parvis des droits de l’homme pour que se tienne le concert de solidarité avec les sans-papiers ! notre devise est celle de Saint Just : « pas de liberté pour les ennemis de la liberté» ! Les ethnofascistes identitaires liberticides ne feront pas la loi ! le droit constitutionnel de manifester et le droit a l’expression de la solidarité seront victorieux!


Lille le 24/06/2011 l’AG du CSP59 Comité des Sans Papiers 59 (CSP59) 42 rue Bernos 59000 Lille tel : 0680575061 e-mail : csp59@wanadoo.fr

infos : leblogducsp59.over-blog.com

 

 



ETRE FASCISTE, ETRE RACISTE, C'EST ETRE UNE VICTIME CONSENTANTE DU CAPITALISME !

 

Alors RDV tous en manif Mercredi 29 Juin à 18H Place de la République !

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Résistance & Riposte
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 16:34

 

 

fn.jpg

 

La fille Le Pen et Franz Schönuber. Schönuber est un ancien SS français,
soit un vendu aux nazis qui a bradé la production économique française pour la servir
sur un plateau à la bourgeoisie alliée aux nazis.

 

Non, le Front National n'est pas un parti fasciste, il serait faux de le dire. Cette image n'est ici que pour rappeller le rôle du FN : la collaboration. Les traitres des années 1940 collaboraient avec la bourgeoisie nazie en bradant le travail de leurs compatriotes. Ceux d'aujourd'hui collaborent avec la bourgeoisie française en divisant les travailleurs.

La presse bourgeoise l'affiche en grand : le FN serait le nouveau parti des travailleurs. Quelle blague! Quel est le rôle du FN pour les travailleurs de France? Les diviser ! Chercher à séparer les « travailleurs de souche » des « travailleurs immigrés » afin de réduire leur poids dans le rapport de force bourgeoisie/travailleurs.

Pourquoi ? Pas d'union, pas de progrès social ! Si les patrons obtiennent l'avantage sur l'échiquier de la production, adieu les acquis sociaux! Sécurité sociale, congés payés...

Ainsi, le FN est un parti d'extrême droite, mais surtout de droite ! Un parti bourgeois qui défend la bourgeoisie, regarder le programme du FN suffit à confirmer cela :

-«L’harmonisation de l’ensemble des régimes d’Assurance Maladie et Retraite.».
Il faut lire ici, remise de tous les systèmes au niveau le plus bas ? Une pseudo-égalité par le recul de tous les acquis !

-«Instaurer un système de garantie contre les impayés au profit des propriétaires ».
Leur préoccupation : que le proprio soit payé ! Les travailleurs qui galèrent déjà à payer leur chauffage n'ont pas de propriété à louer ! Encore une défense de l'intérêt des bourgeois !

-« un allègement des charges des entreprises  dans le cadre de la prise en charge d'un apprenti. »
Alléger les charges ? Ce qui sert à payer l'assurance maladie ? A financer les caisses en cas d'accident du travail ? En quoi cela concerne les travailleurs?

-« adapter en permanence les formations aux emplois émergents  et favoriser les stages. »
Réduire l'éducation à son plus simple minimum et n'en faire qu'un centre de formation (financé par le peuple !) de travailleurs pour le profit des entreprises ! Favoriser les stages? Autant dire favoriser la main d'œuvre non payée !

Et ainsi de suite...Le programme du Front National n'est qu'un ensemble de mesures écrites pour favoriser le patronat. Le FN joue sur deux tableaux : il divise les travailleurs, renforçant le poids de la bourgeoisie, et propose des réformes au service de la bourgeoisie !

Le FN n'est pas le nouveau parti des travailleurs, c'est le parti des victimes consentantes du capitalisme ! Les soit disant « travailleurs » qui se tournent vers le FN ne sont que des paumés, des infiltrés ou pire, des vendus !

Prenons un exemple au hasard : une militante syndicale qui prétend avoir toujours défendu les travailleurs, qui a longtemps été membre de FO et qui tourne FN, n'est elle pas une victime consentante du capitalisme ?

Le fait d'avoir été adhérente à un syndicat fondé avec l'aide de la CIA, cela remet en cause l'honnêteté de cette « syndicaliste ». Finir au FN ne confirme que cela : trahison des travailleurs, défense de l'intérêt de la bourgeoisie en déguisant cela sous un discours « patriote » (paradoxal pour quelqu'un qui a servi dans les rangs d'une organisation longtemps pilotée par les services secrets américains ! ).

La France aux français ? OUI! Car la France n'est pas au peuple de France, elle est dans les mains des 100 familles d'actionnaires qui détiennent l'industrie...ce sont cents familles « de souche » que le FN défend ! Les manipulateurs et les collaborateurs sont aussi capables de mentir!

Halte à la propagande médiatique pro-FN !
Le Front National, c'est la collaboration !
Le Front National, c'est la défense des bourgeois, des propriétaires et des patrons !

Accepter le discours « Le Front National est le parti du peuple », c'est être une victime consentante du capitalisme !

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Résistance & Riposte
commenter cet article
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 14:08
Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Résistance & Riposte
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 23:51
http://pagesperso-orange.fr/udcgtnord/_wp_generated/wp916296f4.jpgNous exigeons :

Augmentation des salaires, des retraites, du pouvoir d'achat,
Investissement pour des services publics de qualité répondant aux besoins de la population.
Maintien de l'industrie en place, investissement dans l'outil de production

Nous nous battons :

Contre le système capitaliste qui ne peut satisfaire les besoins populaires. Pour une société communiste où la richesse revient à la collectivité et non aux actionnaires !

TOUS ENSEMBLE LE 4 FEVRIER A LILLE
14h30 Porte de Paris
Avec la CGT on va manifester !


Il faut résister au capitalisme !
DEMANDEZ L OFFENSIVE !
Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Résistance & Riposte
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 22:19

Du « ils vont nous bouffer » à les « jeunes (qui) parlent verlan et portent des casquettes à l’envers », la droite joue avec les idées du FN pour toujours mieux nous diviser.

Dérapages et glissements de Brice Hortefeux ou Nadine Morano, en passant par André Valentin, « la liste s’allonge » à en croire la presse. Va-t-elle s’arrêter là ?


De l’immigré au bon français, du catholique au musulman, du croyant au laïque, du bon citoyen au jeune délinquant, la droite divise les gens, les catégorise en micro groupes identitaires et construit de toute pièce les boucs émissaires du XXIe siècle. Elle crée un climat de peur et d’hostilité où les uns sont coupables du chômage et de la crise identitaire, et les autres du désordre social et de la criminalité.

Fouilles des lycéens, lois « anti-capuches », HADOPI,… Les jeunes sont une cible privilégié du pouvoir autoritaire. Mais ce ne sont pas les seuls. Que dit-on des syndicalistes, des sans-papiers, des groupes de raps, des supporters de foot, des gens du voyage,… ? Depuis plusieurs années nous faisons face à une entreprise méthodique de stigmatisation et de criminalisation qui prend un nouvel élan aujourd’hui. On nous demande si la France est « islamo-compatible », tout en stigmatisant « le jeune musulman a casquette à l’envers ». Le débat sur l’identité nationale est alors le débat sur une « assimilation réussie », en d’autres termes il nous faut répondre à la question « êtes vous vraiment français ? ». Le but est d’attiser le repli sur soi, de diviser et d’humilier pour préserver l’ordre établi.

Diviser et humilier c’est la sécurité de l’UMP

Le projet de la droite pour la nation c’est la rentabilité et la compétitivité appliqué à tout, à tous. C’est le « chacun pour soi, tout pour les profits ». L’UMP gère dorénavant l’Etat, les régions, les communes, les services publics, la démocratie, comme on gère une entreprise.

Ce n’est ni spectaculaire, ni populaire, c’est l’Etat-libéral : le règne des cliniques privées, des écoles privées, du logement privé, des retraites par capitaux qui disparaissent dans les kraks boursiers... C’est une refonte de l’économie issu des directives européennes : être plus « moderne » et « compétitif » sur le marché mondial. C’est la révolution immatérielle de la nano-technologie et de la biotechnologie au service des taux de profits ! Fini l’épanouissement, et que le plus rentable gagne.

Le « grand emprunt » est un des outils de Sarkozy pour bouleverser ce qui fonde l’enseignement supérieur français : l’égalité d’accès, une gestion démocratique, une recherche fondamentale publique et indépendante. C’est un désengagement total de l’État au profit d’une concurrence « libre et non faussé » des universités, des sites d’excellences où chacun doit marchander pour survire : c’est « l’égalité des chances » pour les universités. A quelques un leurs milliards et que le meilleur spécule ?

Le nouvel ordre moral.

Ce modèle méritocratique, fondé sur l’acceptation d’inégalités irrémédiables, voire « naturelles », nécessite le développement d’un nouvel ordre de valeurs. Pour que les « perdants » acceptent les règles des « gagnants », l’UMP s’attaque aux comportements, culpabilise chacun dans tous les aspects de la vie courante. De son emprunte écologique, à sa volonté de « trouver un travail », tout est fait pour que chaque échec ne soit le seul fait que des individus : c’est une faute culturelle, familiale, morale, individuelle. C’est cette faute que commettent au quotidien les jeunes privés d’emplois, et c’est cette faute que commettent les Afghans qui ne font pas la guerre chez eux. C’est ce à quoi l’Etat français répond systématiquement par la sanction, par l’intolérance totale.


Le Mouvement Jeunes Communistes de France

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Résistance & Riposte
commenter cet article
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 17:37

Après la votation citoyenne du 3 octobre qui a réuni un peu plus de 2 millions de votants à travers la France, on peut s'interroger sur le devenir de la Poste : pourquoi elle doit rester un service public ?


Voici l'exemple de la Deutsche Post (La Poste allemande) : elle est devenue, en 1995, une sociète anonyme et maintenant, l'Etat détient 30% des actions de l'entreprise. En 1980, il y avait 32000 bureaux de Poste, aujourd'hui il n'y en a un peu moins de 2000 et 13000 points de vente chez les épiciers et bureaux de tabac. Cette privatisation a provoqué une flambée des prix du timbre et des services proposés par la Poste. Entre 1990 et 2002, plus de 150000 emplois ont été supprimés et il y a eu des baisses des salaires.


Autre exemple de privatisation : France Télécom. La logique capitaliste est encore vérifiée : depuis la privatisation partielle de France Télécom, les actions sont très rentables, c'est-à-dire qu'on donne plus de 3,6 milliards pour les actionnaires. Mais, pour obtenir de tels résultats, les patrons doivent mettre la pression sur les salariés et on sait ce que ça a entraîné dans l'entreprise : 25 suicides.


Alors, pour la Poste française, est-ce que ce sera un simple changement de statut ou une privatisation qui aura les conséquences qu'on déplore ? C'est la politique européenne qui prévoit, dans le traité de Lisbonne, une ouverture à la conccurence des services postaux. Le président de la Poste a récemment déclaré que « pour affronter de nouveaux conccurents, la Poste aurait besoin de nouveaux capitaux ». Pourtant, l'Etat verse, sans contrepartie sérieuse, des milliards d'euros à des banques privées. Il devrait plutôt les reverser à un service public utile appartenant au peuple à 100% tel comme la Poste.


Donner plus de moyens à la Poste, c'est développer un service public qui est très utile pour le peuple : la communication. L'Etat devrait écouter les plus de 2 millions de français et la majorité des députés de l'Opposition qui ont voté massivement contre ce changement de statut et pour organiser un « vrai » référendum.

 

 

 

 

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Résistance & Riposte
commenter cet article