Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 16:50
Le Mouvement jeunes communistes de France (MJCF) vient de prendre connaissance de la condamnation à 10 ans de prison de Samuel Boubane et de neuf autres de ses camarades, par le tribunal de Tambacounda (Sénégal).

A 23 ans, Samuel est le président du Mouvement des élèves et étudiants du Parti de l’indépendance et du travail (MEEPIT, l’équivalent de l’Union des étudiants communistes), l’une des principales organisations étudiantes sénégalaises. Il a été arrêté, suite au kidnapping par les forces de l’ordre d’un membre de sa famille. Il a été mis en cause comme étant l’un des meneurs des manifestations du 23 décembre dans la région de Kedougou au sud-est du Sénégal. Les étudiants avaient organisé cette mobilisation pour protester contre le manque d’emploi pour les jeunes, et le mauvais état des infrastructures. La répression policière a fait deux morts et plusieurs dizaines de blessés. Une fois arrêté, Samuel a été passé à tabac, et blessé. Par cette répression et ces condamnations, le gouvernement conservateur d’Abdoulaye Wade cherche à éviter que ne montent les mouvements sociaux au Sénégal. En juin 2007, l’opposition avait appelé au boycottage des élections législatives, suivie par deux tiers des électeurs, pour protester contre les conditions d’élection d’Abdoulaye Wade, en février 2007. Le Mouvement jeunes communistes de France dont certains membres ont pu rencontrer Samuel lors de voyages de solidarité, est indigné d’un tel jugement. Il apporte toute sa solidarité à Samuel et aux autres détenus, ainsi qu’à l’UJDAN et au MEEPIT, organisations avec lesquelles il travaille au Sénégal.

Retrouvez aussi notre précédent article sur la répression au Sénégal

Partager cet article

Repost 0

commentaires