Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 14:46
Repost 0
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 23:19
.
Repost 0
11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 10:49
Deux ans après le CPE, le CTU est en préparation...


undefined
Article sur la réforme du Marché du travail : ICI
Repost 0
14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 23:10
Et demain, ce sera pire !


envoyé par ben_mjcf 

JC Seclin, Templemars, Vendeville,Wattignies, Haubourdin, Emmerin, Houplin-Ancoisne,Santes, Wavrin, Don, Allenes les Marais, Carnin, Annoeullin, Bauvin, Provin, Gondecourt,Avelin, Martinsart, Attiches, Phalempin, Tourmignies, Pont-à-Marcq, Mérignies, La Neuville, Wahagnies, Libercourt, Oignies, Ostricourt, Moncheaux, Raimbeaucourt, Leforest, Faumont, Mons-en-pévèle, Thumeries,

Repost 0
3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 10:21
Privatisation de GDF
Le mensonge de Sarkozy


  JC Seclin, Templemars, Vendeville,Wattignies, Haubourdin, Emmerin, Houplin-Ancoisne, Santes, Wavrin, Don, Allenes les Marais, Carnin, Annoeullin, Bauvin, Provin, Gondecourt,Avelin, Martinsart, Attiches, Phalempin, Tourmignies, Pont-à-Marcq, Mérignies, La Neuville, Wahagnies, Libercourt, Oignies, Ostricourt, Moncheaux, Raimbeaucourt, Leforest, Faumont, Mons-en-pévèle, Thumeries,
« L’État ne descendra pas en dessous de 70 % du capital. (…) Il n’y aura pas de minorité de blocage, donc pas de privatisation. »
Voici les propos de Nicolas Sarkozy ; alors ministre de l’Économie et des Finances qui commentait ainsi, sur France 2 le 27 mai 2004, la loi réformant le statut d’EDF-GDF au soir d’une journée d’action des syndicats de l’énergie. 80 000 salariés avaient manifesté à Paris. Rappelons qu’il était initialement prévu que l’État ne conserve que 50 % des deux entreprises publiques. Quelques jours plus tôt, le 19 mai 2004, présentant le projet de loi devant l’Assemblée nationale, le ministre avait précisé : « Compte tenu de l’importance de ces deux entreprises pour la mise en oeuvre de la politique énergétique de la France, Gaz de France et Électricité de France, de surcroît en raison de la forte composante nucléaire de son parc de production, ne seront pas privatisés. Elles resteront des entreprises publiques majoritairement détenues par l’État, qui continuera à définir, en liaison avec les entreprises, leurs orientations stratégiques. »
Le même Nicolas Sarkozy soutient aujourd’hui la fusion Suez-GDF qui privatise GDF et réduit la part de l’État à 34 %...

undefined

Article sur la Privatisation de GDF : ICI
Repost 0
30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 16:56
Manifs de droite






Le mot du réalisateur

Le 25 octobre 2003, des "artistes de rue de droite" se mobilisaient pour soutenir le gouvernement

Ce documentaire-court retrace la manifestation parisienne organisée par des groupes d'artistes de spectacle de rue, du Fourneau, et de la Fédération des arts de rue, des intermittents du spectacle.

Encadrés par des CRS et RG qui assistaient à la manifestation la plus drôle et absurde de leur carrière, les artistes ont déambulé du parvis de Notre-Dame à l'Assemblée Nationale.

Les passants, dont certains hommes politiques, ne savaient pas trop comment réagir face à cet étrange cortège, à leurs slogans peu communs. Est-ce une farce ? Est-ce une manifestation de droite, de gauche ? Peu importe. Cet événement les aura certainement marqué.

Diffusé en ligne pendant la campagne électorale des élections présidentielles de 2007, ce doc court a été relayé par de nombreux médias. Il a suscité des réactions diverses, dues à l'ambiguïté des slogans des "artistes de rue de droite". Chaque clan, de droite, du centre, de gauche a récupéré pour son compte et sur ses blogs le côté militant de la vidéo.
JC Seclin, Templemars, Vendeville,Wattignies, Haubourdin, Emmerin, Houplin-Ancoisne, Santes, Wavrin, Don, Allenes les Marais, Carnin, Annoeullin, Bauvin, Provin, Gondecourt,Avelin, Martinsart, Attiches, Phalempin, Tourmignies, Pont-à-Marcq, Mérignies, La Neuville, Wahagnies, Libercourt, Oignies, Ostricourt, Moncheaux, Raimbeaucourt, Leforest, Faumont, Mons-en-pévèle, Thumeries,




Manifestation de droite filmée le 15 juin 2003 pendant les grèves contre le projet fillon sur les retraites. 
Repost 0
21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 22:34

Collectif des cinéastes pour les « sans-papiers »
Professionnels du cinéma et de l’audiovisuel en soutien au Réseau Education Sans Frontières et à tous les « sans-papiers » de France

Dans les écoles, les collèges et les lycées, un grand mouvement de solidarité entoure les enfants d’hommes et de femmes sans-papiers menacés d’expulsion.

Ce mouvement est essentiel à la société française : les enfants des écoles, ce sont les enfants de ce pays, ce sont les enfants de la République.

A titre individuel ou au sein d’associations, des cinéastes se sont engagés en parrainant et en protégeant ces familles en difficulté et en danger.

La décision de faire un film collectif s’est vite imposée à nous.

Pour réaliser ce film, nous nous sommes adressés au Réseau Éducation Sans Frontière (RESF) et à des enseignants, qui nous ont présenté certains de leurs élèves, des enfants de ceux qu’on appelle « sans-papiers ».

Avec l’accord de leurs parents, nous avons travaillé avec eux en ateliers d’écriture. Les enfants ont raconté leurs situations, confronté leurs expériences. De ces échanges est né un texte, de ce texte est né un film. LEUR film. Une forme simple qui porte leur parole et leur histoire. Une histoire de peur et de souffrance.

Les enfants ont participé à ce travail avec leur passion et leurs espoirs. Espoir de voir cesser l’arbitraire, qui fait toujours d’eux des enfants de « sans-papiers », des enfants de déboutés. Espoir de vivre sans la peur quotidienne d’être expulsés. Passion d’apprendre et de grandir dans un pays qui est le leur comme il est le nôtre.

Ces enfants doivent vivre parmi nous.
Il est aujourd’hui urgent d’affirmer :

"Laissez les grandir ici !"
JC Seclin, Templemars, Vendeville, Wattignies, Haubourdin, Emmerin, Houplin-Ancoisne, Santes, Wavrin, Don, Allenes les Marais, Carnin, Annoeullin, Bauvin, Provin, Gondecourt, Avelin, Martinsart, Attiches, Phalempin, Tourmignies, Pont-à-Marcq, Mérignies, La Neuville, Wahagnies, Libercourt, Oignies, Ostricourt, Moncheaux, Raimbeaucourt, Leforest, Faumont, Mons-en-pévèle, Thumeries,

Repost 0
5 août 2007 7 05 /08 /août /2007 23:59
Pas de misère en France ?

Maire de Levallois-Perret, député UMP des hauts-de-Seine, voici comment Patrick Balkany voit la France ...

Croyant s'exprimer sur une télévision américaine, ce proche de Nicolas Sarkozy a affirmé qu'"il n'y a pas de misère en France" et que les pauvres "vivent très bien".

Patrick Balkany a en effet participé à un "duplex" organisé par la chaîne "CapitolOne" pour son émission "Politics Prime" consacrée aux violences urbaines. En fait, la chaîne et l'émission n'ont jamais existé et le journaliste n'est autre que l'un des Yes Men, Andy Bichlbaum.



Patrick Balkany : Quatre mandats de députés mais combien de scandales ?


En mai 1996, Patrick Balkany a été condamné (décision confirmée en appel le 30 janvier 1997) par la 9e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre, à quinze mois de prison avec sursis, 200 000 francs d'amende et deux ans d'inéligibilité. Il avait rémunéré aux frais du contribuable levalloisien trois personnes désignées comme des employés municipaux mais qui ne s'occupaient que de son appartement de Levallois-Perret et de sa résidence secondaire près de Giverny

En 1997, sa maîtresse l'accuse publiquement de l'avoir contrainte à une fellation sous la menace d'une arme à feu.

des Le 28 juillet 1999, la Chambre régionale des comptes d'Ile-de-France a condamné Patrick Balkany pour avoir employé, pendant plusieurs années, trois agents municipaux de Levallois à son usage personnel. Au terme de ce jugement, le maire a été contraint de rembourser à la ville le montant des salaires : 523 897,96 euros. Son épouse Isabelle (avec qui il est alors en instance de divorce) -qui est vice-présidente du conseil généralHauts-de-Seine et conseillère municipale à Levallois-Perret- a été condamnée à la même peine d' emprisonnement pour "prise illégale d'intérêts".


Ayant interjeté l'appel devant le Conseil d'État qui a confirmé le jugement de la Chambre, le 27 juillet 2005, Patrick Balkany a étalé le remboursement des salaires à la ville de 2000 à 2006.


Patrick Balkany est aussi redevable à la municipalité de Levallois des intérêts que les juges ont fait courir à compter du 31 mai 1995, date du licenciement par le maire des agents communaux, soit un montant de 230 865,57 euros. En février 2007, le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie, Thierry Breton, a été saisi par Patrick Balkany d'une demande de remise gracieuse de cette dette. Le 12 février 2007, le conseil municipal de Levallois (à majorité UMP) a donné son accord préalable à la requête de Patrick Balkany.

En aout 2007, Nicolas Kayser-Bril démontre, grâce à l'outil Wikiscanner, que la mairie de Levallois-Perret a modifié plus de cent fois cette page sur Patrick Balkany. Le but étant d'effacer les informations donnant une mauvaise image du maire, comme le canular des Yes  Men

Cela en dit long sur les élus de droite censés représenter et résoudre les problèmes du peuple..
JC Seclin, Templemars, Vendeville, Wattignies, Haubourdin, Emmerin, Houplin-Ancoisne, Santes, Wavrin, Don, Allenes les Marais, Carnin, Annoeullin, Bauvin, Provin, Gondecourt, Avelin, Martinsart, Attiches, Phalempin, Tourmignies, Pont-à-Marcq, Mérignies, La Neuville, Wahagnies, Libercourt, Oignies, Ostricourt, Moncheaux, Raimbeaucourt, Leforest, Faumont, Mons-en-pévèle, Thumeries,
anti_bug_fc
Repost 0
16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 13:47
Voici  la vidéo de la conférence de presse de notre nouveau président lors de l'illégitime sommet du G8.



Nous ne rentrerons pas dans la polémique car c'est de manière politique et syndicale que nous démonterons une à une ses propositions et que nous résisterons au capitalisme triomphant.
Cependant il est intéressant de voir que la notion de "république irréprochable" durement défendue quelques semaines plus tôt semble avoir des restes de l'héritage de Mai 68...
JC Seclin, Templemars, Vendeville, Wattignies, Haubourdin, Emmerin, Houplin-Ancoisne, Santes, Wavrin, Don, Allenes les Marais, Carnin, Annoeullin, Bauvin, Provin, Gondecourt, Avelin, Martinsart, Attiches, Phalempin, Tourmignies, Pont-à-Marcq, Mérignies, La Neuville, Wahagnies, Libercourt, Oignies, Ostricourt, Moncheaux, Raimbeaucourt, Leforest, Faumont, Mons-en-pévèle, Thumeries,
Repost 0