Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 12:38

74174_150174645027025_100001034703468_276730_5239372_n.jpg

  DSC01290.JPG

DSC01299.JPG

 

CET APRES MIDI GRANDE MANIFESTATION

14H PORTE DE PARIS !!

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 10:37

Cette semaine est une nouvelle semaine de lutte contre la réforme des retraites et le système captialiste dans son ensemble. Chaque jours, les travailleurs bloquent les raffineries, les routes, les entreprises, et se réunissent en assemblée générale pour reconcuire leur mouvement. Chaque jours les lycéens battent le pavé et bloquent leur lycée. Les étudiants emboitent le pas et rejoignent le mouvement social !

 

Et pourtant, la répression et les pressions pèsent sur les manifestants. Entre les syndicalistes délogés par les Compagnie de CRS, et les lycéens recevant diverses pressions de la part des administrations ou de la police, il est temps de se serrer les coudes, d'être solidaire, et d'affirmer notre détermination !

 

Nous ne lacherons rien, jamais depuis plusieurs dizaines d'années les jeunes et les travailleurs se sont mobilisés aussi massivement ! ce n'est qu'un début, continuons le combat !!

 

NON A LA REPRESSION, A L INTIMIDATION !

TOUS EN GREVE

TOUS EN LUTTE

 

lettre_betremieux_diffusion.jpg

 

Article 35 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen :

"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 19:05

En ces durs temps de luttes, les Jeunes Communistes du Pévèle Mélantois sont en première ligne : sur les piquets de grève, dans les manifestations.. et au taquet pour harceller les valets de la bourgeoisie.

 

Cela fait déjà trois fois que nous nous rendons avec nos camarades du Parti Communiste Français devant le siège du Député UMP Sébastien Huygue pour mettre la pression ! Ainsi la rage militante à pu s'exprimer par un collage sauvage sur les locaux de notre député. La droite sert les intérêts des puissants, ils doivent s'attendre à la réaction du peuple ! Chaque jour les travailleurs et les jeunes prennent conscience de leur immense pouvoir, YA BASTA ! Jour après jour, mettons nous en lutte pour virer les capitalistes et leurs représentants du pouvoir ! 

 

 

Le pouvoir c'est nous, la jeunesse et les travailleurs !

 

Nous ne lacherons rien face aux élus de droite servant les intérêts des puissants !

NON à leur réforme injuste des retraites !

NON à ces réformes capitalistes, NON à ce système reposant sur l'exploitation d'une majorité par une minorité !

 

Rejoignez la Jeunesse Communiste et ses actions coups de poings, hier à Lambersart, aujourd'hui à Seclin, et demain on continue !!

 

Les représentants de l'Etat Bourgeois ont du souci à se faire !

Un spectre hante la France..

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc4/hs723.snc4/64394_1603945789605_1564936004_31457451_5038161_n.jpg

 

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs370.ash2/64887_1603947869657_1564936004_31457460_1375105_n.jpg

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 15:37

Manifs, blocages, occupations, piquets de grèves et...envahissement de conseil municipal !

Hier, une trentaine de militants de la Jeunesse Communiste du Nord se sont donnés rendez vous au Conseil Municipal de Lambersart pour interpeller le ministre de la Jeunesse.

 

Contre le capitalisme et ses valets, nous ne lacherons rien !

 

RESITANCE !!


Lambersart : un groupe de jeunes manifeste pendant le conseil municipal dans la ville du ministre

Article de la Voix Du Nord

Hier soir, une vingtaine de membres de la Jeunesse Communiste, présents depuis le début de la réunion du Conseil Municipal, ont soudainement déployé une banderole et crié "Daubresse précarise la Jeunesse".

Le maire de Lambersart et ministre de la Jeunesse a refusé de leur donner la parole mais leur a donné rendez-vous pour ce vendredi matin. A 10 h, il a donc reçu une délégation de trois personnes (deux jeunes communistes et un lycéen non-carté

Lambersart : quand la politique nationale fait irruption en plein conseil municipal

 Article de la Voix Du Nord


 Pas question de céder à la pression d'une manif'. Mais un rendez-vous a été fixé au lendemain.

Pas question de céder à la pression d'une manif'. Mais un rendez-vous a été fixé au lendemain.

Jeudi soir, une vingtaine de membres des Jeunesses communistes qui assistaient à la réunion du conseil de Lambersart ont soudainement déployé une banderole. Ils scandaient « Daubresse précarise la jeunessse ». Marc-Philippe Daubresse, maire et ministre de la Jeunesse, a refusé de leur donner la parole mais a reçu une délégation le lendemain matin.

 

Le conseil, commencé peu après 20 h 30, s'annonçait comme un long fleuve tranquille, avec un peu plus de public qu'à l'ordinaire, dans la grande salle Malraux... C'était sans compter sur les responsabilités nationales du maire UMP de Lambersart. Car vers 21 h 20, une vingtaine de personnes installées dans le public se sont levées, comme un seul homme, pour déployer une banderole en scandant, « Daubresse, Daubresse précarise la jeunesse ».

Surprise dans la salle comme dans les rangs des élus qui n'ont même pas eu le temps de lire les revendications. Sans doute informés d'une possible perturbation, des policiers nationaux et municipaux étaient dans la salle et aux abords. En trente secondes, tout le monde était expulsé de la salle Malraux.

Juste avant de se faire sortir, plusieurs jeunes ont réclamé le dialogue. Marc-Philippe Daubresse, maire et ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives, leur a répondu « Ce n'est pas le lieu, le public doit se tenir coi pendant un conseil. Par contre, je suis à votre disposition, demain à 10 h dans mon bureau, à la mairie de Lambersart ».

Le conseil a ensuite repris son cours, comme si de rien n'était. On a juste vu Marc-Philippe Daubresse « textoter » longuement, pour informer qui de droit, sans doute, de ce qui venait de se passer.

Le lendemain (hier, donc), trois jeunes se sont présentés à la mairie. « Daubresse nous a demandé de ne pas tous venir, pour qu'on puisse discuter », nous expliquaient les étudiants Clément Lorillec, 23 ans et Camille Lihouck, 19 ans. Ces deux membres des Jeunesses communistes étaient accompagnés d'un lycéen de Montebello ; « Je ne suis membre d'aucun parti ni d'aucun syndicat », précisait l'élève de seconde, Valentin Stievenart-Kozlowski.

Clément, Camille et Valentin ont donc rencontré le ministre-maire dans un bureau de la mairie, pendant une demi-heure. « Nous avons organisé cette action coup de poing hier parce que nous sommes dans la ville du ministre de la Jeunesse et que le gouvernement reste sourd, malgré la mobilisation des gens, malgré les sondages qui montrent que 70 % des Français désapprouvent la réforme de la retraite », expliquait Clément.

« J'étais lycéen en mai 1968 » leur a dit Marc-Philippe Daubresse en préambule. « Je ne fais pas partie de ceux qui stigmatisent les jeunes, j'ai confiance en l'intelligence de la jeunesse ». Une fois ces bonnes paroles prononcées, chacun a développé ses arguments. « On ne va pas retirer la réforme, c'est clair », a déclaré le ministre.

Au sortir de la réunion, les jeunes communistes restaient convaincus que la retraite pouvait se financer autrement, auprès des plus riches notamment. « Mais il a promis de déposer un amendement pour taxer les dividendes et les plus-values. Nous serons vigilants là-dessus », prévenait Clément. • (A suivre)

 

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 10:36

À Gondecourt, les lycéens de Marguerite-de-Flandre ont voté pour un « lycée mort » jusqu'à demain midi

Article de la Voix du Nord


 Hier matin, un groupe d'élèves avait entassé des palettes en bois à l'entrée du bâtiment.Hier matin, un groupe d'élèves avait entassé des palettes en bois à l'entrée du bâtiment.

Comme ils l'avaient annoncé mercredi, les lycéens de Marguerite-de-Flandre ont décidé de poursuivre leur opération « lycée mort » le reste de la semaine. Autant dire jusqu'à demain midi inclus.

Hier, un groupe d'élèves a entassé des palettes en bois devant la grille de l'établissement tôt le matin. Résultat : comme la veille, un attroupement s'est rapidement formé devant le lycée. Tout comme les va-et-vient des parents venus chercher leur enfant...

 

En réalité, il ne s'agissait pas d'un blocus au sens propre du terme, l'accès aux bâtiments étant possible. « On aimerait bien bloquer le lycée, souligne Vivien, élève en première et l'un des leaders du mouvement. Mais on nous empêche de le faire. Le proviseur et les gendarmes nous ont interdit d'installer des pneus... » Un proviseur qui regrette d'ailleurs le faible nombre d'élèves par classe. « Certains mentent effrontément à leurs parents en disant que le lycée est bloqué, précise Jean Bétremieux. On envoie des courriers pour les prévenir. » Comme la veille, un vote s'est tenu dans la cour de l'établissement. Sur les 724 votants (Marguerite-de-Flandre compte environ 1 400 élèves), 85 % se sont exprimés en faveur d'un « lycée mort » jusqu'en fin de semaine.

 

Sur le fond, les lycéens gondecourtois protestent contre la réforme actuelle des retraites. « Avec cette réforme, on va chercher l'argent chez les travailleurs, argumente Vivien. Elle va aussi augmenter le chômage des jeunes. Sans parler qu'avec l'allongement de la durée des études, on va devoir travailler très vieux... » Les lycéens les plus motivés sont ensuite allés rejoindre la manifestation lilloise d'hier après-midi.

 

Hier matin, les élèves n'étaient pas les seuls à voter. Dans un communiqué de presse, l'assemblée générale des professeurs du lycée Marguerite-de-Flandre a salué « l'entrée dans le mouvement des lycéens et des étudiants ». Une partie des enseignants s'est d'ailleurs mise en grève.

Selon la direction de l'établissement, environ 30 % des professeurs étaient grévistes hier. •


JÉRÉMY LEMAIRE

 


Lycée Mort, Lycée bloqué, en grève !

Tous en lutte contre le capitalisme et ses réformes destructrices !

 

Tous en MANIF samedi - 14h PORTE DE PARIS, LILLE


Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 17:37

Austérité pour les Exploiteurs, Pas pour les travailleurs !!

 

Dans le cadre de la lutte actuel sur les retraites et contres les réformes capitalistes, nous vous invitons nombreux à participer à la 

MANIFESTATION, Mardi 12 Octobre, 14h Porte de Paris !

 

Une initiative locale aura lieu le lendemain à l'initiative des syndicats, associations et partis politiques en lutte.


Rendez vous pour un RASSEMBLEMENT DE LUTTE Place Saint Piat à Seclin

Mercredi 13 octobre - 18 heures

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 10:04

http://img841.imageshack.us/img841/9834/afichagemachin.jpg

http://img137.imageshack.us/img137/5975/collagepolice.jpg

 

http://img215.imageshack.us/img215/1877/gondet.jpg

http://img697.imageshack.us/img697/6695/gonde.jpg

Voilà ce qu'on peut lire et voir sur l'Observateur de Gondecourt qui a l'air d'en vouloir sacrément à notre organisation. Que de rengaine envers les communistes, et envers nos collages, qu'ils soient "sauvages" ou non d'ailleurs. (Car du reste comme vous le voyez au dessus, notre camarade Famechon voudrait aussi nous interdire de coller sur les panneaux associatifs, quitte à devoir appeller la police pour nous empécher de militer !!) Ah les jeunes c'est bien.. mais surtout quand ça reste devant TF1 ! Par contre dès que ça se met à avoir des idées et à les exprimer, ça devient dangereux !!

 

Alors, peut être que le Maire de Gondecourt est un COllabo à vos yeux cher camarade Famechon, car vous avez l'air de penser que c'est une honte de laisser prospérer ainsi les forces de progrès et de résistance et qu'il vaut mieux des murs blancs, uniformes, vides, inexpressif, à l'image de la jeunesse que vous semblez aduler, mais on voulait vous dire qu'on sera ravi de venir, avec ou sans autorisations, coller à nouveau dans votre belle ville, d'y venir faire vivre nos idées, nos combats, dans les braderies, au lycée, avec les Camarades de Visteon ou sur les murs qui manquent vraiment de couleur à notre goût.

 

Et aussi, on voulait vous remercier, très cher camarade, pour toute l'aide aportée, même si on doute que Observateur soit très observé, c'est toujours ça de pris et on est ravi de voir que nos affiches vous plaisent et que vous mettez de beaux clichés de nos actions sur votre site.

 

Si vous voulez on vous enverra des photos :-)

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 17:38

null

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 23:49

Action de solidarité avec les travailleurs de la raffinerie Total Dunkerque que les capitalistes ont décidés de fermer aujourd'hui
http://photos-f.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash1/hs457.ash1/25136_1141722882712_1816659180_276035_4218108_n.jpg

Ce jour les jeunes communistes de Seclin ont investi une station Total et interpellé les automobilistes pour dénoncer la décision scandaleuse des capitalistes de Total de fermer la raffinerie des Flandres à Dunkerque, plongeant des centaines de travailleurs au chômage et dans la difficulté. C'est notre soutien inconditionnel que nous tenions à manifester à ces travailleurs qui se battent dignement !

Nous avons par dessus tout crié notre ras-le-bol d'un système économique détenu par une poignée de capitalistes incapables de lui dicter autre chose que la loi du profit.

Plus de vingt milliards d'euros de profit pour Total ces deux dernières années : Dans l'interêt de qui ? Pas dans celui des salariés de Dunkerque aujourd'hui privés de leur outil de travail. Pas non plus dans celui des usagers qui voient les prix à la pompe augmenter de façon aussi continue qu'insupportable ! Les fruits du travail sont accaprés par les capitalistes qui rendent l'argent totalement inutile socialement, cela ne peut plus durer ! Le pouvoir et les richesses doivent revenir aux travailleurs !

Il est temps de nous battre pour une économie pérenne gérée par les travailleurs, dans l'interêt de la collectivité. Et cette bataille doit se mener sur tous les fronts, chaque coup que nous pouvons infliger aux patrons et à leur complices du gouvernement est bon à prendre.

Les élections régionales sont aussi un moyen de faire entendre la voix des travailleurs dans les urnes, en soutenant les candidats dela liste "front de gauche, l'humain d'abord" le 14 Mars prochain.

 

 

Retrouves les photos de l'initiative dans l'album : ICI
Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 19:39
Retrouvez ci-dessous le tract que les Jeunes Communistes du Pévèle Mélantois diffusent massivement depuis la rentrée ! 






                                                                                                                                        

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article