Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 01:28

Ce matin avait lieu un rassemblement devant l'usine Benedicta/Heinz de Seclin en solidarité avec notre camarade Jimmy Hivez, mis à pied trois jours pour avoir simplement rappelé des consignes de sécurité à un collègue...Les Jeunes Communistes étaient présents avec le Parti Communiste et la CGT pour dénoncer tous les coups qui sont portés aux ouvriers depuis le rachat de leur entreprise ainsi que l'archarnement, la discrimination et la repression syndicale qui n'ont que trop duré ! 

 

Photo0067Photo0071

 

Voici la lettre ouverte à la population du syndicat CGT Benedicta Seclin :

"Depuis le rachat de notre entreprise en août 2008 par le groupe américain HEINZ (vous savez le Ketchup!), nos conditions de travail et le climat social ne font que se dégrader.

Ainsi, plus de vingt salariés nous ont quitté sous forme de rupture conventionnelle. A cela, il faut rajouter les licenciements et les départs à la retraire non remplacés. Ce manque criant de personnel cumulé au non remplacement du personnel en arrêt maladie, crée un climat de stress et de tension au sein de l'entreprise. 

De plus, nous déplorons une forte dégradation de notre outil de production. Beaucoup de machines sont obsolètes et dangereuses. Récemment nous avons eu un accident de travail qui aurait pu avoir des conséquences mortelles. Notre maintenance a peu de pièces détachées pour réparer les machines, on arrête de produire parce qu'il manque un capteur, une cellule, une pile, etc...La volonté politique de ne pas investir dans notre outil de production inquiète fortement les salariés et la CGT sur l'avenir et la pérennité du site. 

Autre constat : La mise en place de pressions psychologiques et le management par la peur. Chez Heinz, le seul "dialogue social" est une augmentation incontestable des sanctions disciplinaires.

          - Avertissements

          - Mises à pied

          - Mises à pied à titre conservatoire

          - Licenciements pour faute

Photo0068.jpg

Autre sujet très préoccupant. Heinz a l'intention de mettre en place un projet de transformation du modèle opérationnel en Europe. Cela préoccupe extrêmement l'ensemble des salariés. Face aux inquiétudes de ce projet les élus CGT au CCE ont donc par vote désigné un cabinet d'expertise comptable dans le cadre d'un droit d'alerte et le CHSCT de Seclin a désigné une expertise CHSCT. 

 

Nous sommes et nous serons toujours vigilants quant à l'avenir de notre entreprise !

Face à notre obstination à défendre au mieux les intérêts des salariés, Heinz n'a de cesse d'essayer de dégoûter les élus CGT, et pour ça, tous les moyens sont bons : 

     - Acharnement syndical

     - Discrimination syndicale

     - Répression syndicale

Depuis plus de trois ans, nous subissons ce traitement de la part de la direction. 

     - 1 licenciement d'un représentant syndical CGT au CE

     - 1 délégué CGT parti en rupture conventionnelle face aux pressions continuelles qu'il subissait de la direction

     - 7 avertissements disciplinaires à des élus CGT

     - Procédures prud'hommales depuis plus de deux ans

     - Aujourd'hui, une mise à pied de trois jours d'un représentant CGT qui n'a fait que rappeler les consignes de sécurité à un salarié dans le cadre de son mandat de CHSCT.

 

Photo0066

 Le plébiscite obtenu grâce aux salariés lors des dernières élections professionnelles de mai 2011, où la CGT est représentative à plus de 80% sur l'ensemble de l'entreprise, nous conforte dans nos positions. La manoeuvre de destabilisation et de répression de la direction à notre égard ne nous détournera pas de notre mission :

 

 

Nous serons toujours des élus combatifs et revendicatifs face à cette direction, et nous savons pouvoir compter sur le soutien des salariés !"

UL-SECLIN-GIF.gif

Les Jeunes Communistes du Pévèle-Mélantois appellent donc à la solidarité avec nos camarades syndicalistes qui subissent tous les jours la pression patronale en luttant toujours plus pour les droits des travailleurs ! Et l'entreprise Benedicta n'est qu'un exemple parmis d'autres! Car partout l'exploitation est de plus en plus forte, et partout les travailleurs sont en lutte constante pour faire respecter leurs droits et protéger leurs emplois! Nous pensons notamment aux travailleurs de l'usine VISTEON à Gondecourt qui actuellement se mobilisent face à cette hargne patronale qui n'a de cesse de surexploiter les salariés juste pour en obtenir plus de profit !

Au vue du contexte politique actuel, nous n'avons pas besoin de rappeler à quel point il est nécessaire de lutter pour nos acquis, de se rassembler et de s'organiser! C'est l'union des travailleurs qui a toujours fait leur force, faisons en sorte que cela continue !

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 22:08

Il y a deux mois, nous lancions le concept de soirées mensuelles organisées sur Seclin. La première était axée sur le thème de la guerre d'Algérie et plus précisément sur la soirée du 17 octobre 1961 où Maurice Papon donna l'ordre d'assassiner des centaines d'algériens descendus dans les rues de Paris pour manifester contre le couvre-feu qui leur était imposé. Nous projetions donc pour l'occasion, le 29 octobre dernier, le film « Nuit Noire » réalisé par Alain Tasma en 2005. Cette soirée s'est bien déroulée et les jeunes étaient au rendez-vous.

 

C'est quelques jours plus tard, lors de la parution de l'Hebdo Seclinois, que nous apprenions le mécontentement de la droite locale seclinoise par rapport à des propos trouvés sur notre blog. En effet ceux-ci nous accusent « d'organiser des nuits noires » (alors que c'est juste le titre du film!), d'appeler à la violence et à la haine, ou encore de manifester un refus total d'une police municipale à Seclin. Les propos qui ont provoqué cette vague d'accusations et de menaces sans fondement, nous ne nous en cachons pas. En référence au contexte historique du 17 octobre 1961, nous qualifions la police de l'époque de « chiens de l'Etat ». Et le fait qu'en 1961, la police ait suivi aveuglement les ordres de Maurice Papon, quitte à mettre la vie de citoyens français en danger, n'implique absolument pas une quelconque critique de la police actuelle. Ces propos sont donc bel et bien sortis de leur contexte et utilisés contre les militants communistes seclinois à des fins purement et stratégiquement politiciennes !

 4119-2-b0c15.jpg

Ainsi face à ces nouvelles attaques de la droite seclinoise, nous nous sommes de suite défendus dans un communiqué, communiqué qui a visiblement provoqué la colère du représentant de ces « Forces Démocrates pour Seclin », se sentant offusqué d'apprendre qu'il mentait. Sa réponse fut simple : une assignation au tribunal de nos camarades Kamel Ben Azouz (représentant du PCF Seclin) et Sophie Delmaere (secrétaire politique des Jeunes Communistes de Seclin).

 

A travers celà, nous, Jeunes Communistes, voyons une attaque directe envers les communistes et une stratégie purement politicienne visant uniquement à salir notre mouvement et nos luttes. Non, nous n'organisons aucune « nuit noire » et non, nous n'avons jamais appelé ni à la haine ni à la violence ! Nous projetons chaque mois un film, dans une ambiance festive, pour rassembler les jeunes autour d'une thématique qui peut les toucher.

 

C'est donc lors des vœux du PCF et des Jeunes Communistes seclinois, le 15 janvier dernier à Seclin, que nous avons lancé un comité de soutien envers nos camarades, lâchement attaqués par ces alliés du système, piètres politiciens qui n'hésitent pas à salir l'image des militants pour leurs propres intérêts.

 

La droite nous réclamant 20 000 euros de dommages et intérêts (pour avoir dénoncé un fait historique non reconnu par l'Etat et pour avoir rétabli une vérité !), nous appelons donc à la solidarité pour dénoncer l'injustice et la démagogie dont font preuve ces élus de droite, pour enfin faire cesser ces attaques puériles sans aucun intérêt politique et pour rétablir la vérité ! 

 

Vous pouvez envoyer vos dons au Siège du PCF Seclin :

57 rue de Burgault

59113 Seclin

 

Et rendez vous ce mardi 31 Janvier, à 11h au Siège du PCF Seclin également pour une conférence de presse donnée par les principaux interéssés !

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 19:12

L’Union des Etudiants Communistes de Lille affirme son soutien intégral et inconditionnel à la section de Seclin du MJCF dans ses actions contre les attaques démagogiques et électoralistes perpétrées par François-Xavier Cadart, tête de la liste de droite nommée « Forces Democrates pour Seclin ».

 Nous, étudiants communistes de Lille, sommes outrés par les propos calomnieux de François-Xavier Cadart. Les déclarations des camarades seclinois sont tout simplement déformés, le débat est volontairement et intégralement faussé : en effet, les excuses demandées au Maire de Seclin, Monsieur Bernard Debreu n’ont pas lieu d’être :

  • Primo : Le maire d’une commune n’est pas le porte parole de son parti mais un élu de la République, ce que Monsieur Cadart néglige volontairement.
  • Deuxio : Le MJCF et le PCF sont deux organisations indépendantes depuis leurs fondations respectives, soit il y a plus de 90 ans !

Ces deux éléments sont centraux dans la tentative de confusion politique entamée par François-Xavier Cadart : en jouant la confusion, ce dernier manœuvre de façon politicienne pour tentir d’assouvir ses vues sur la Mairie de Seclin.

Nous ne pouvons que penser que cette confusion est volontaire. Qualifier la police dirigée par Maurice Papon ( qui a rappelons le collaboré avec l’occupant nazi pendant la seconde guerre) « d’assassins » et de « bras armé chargé de faire régner l’ordre pour les intérêts des capitalistes » ne sont que de simples vérités historiques qui ne peuvent offusquer que les seuls réactionnaires les plus fanatiques ! Ce type de posture politique serait en contradiction pure et parfaite avec le qualificatif « démocrate » de la liste dirigée par François-Xavier Cadart.

Ainsi nous invitons nos camarades de l’UEC Lille ainsi que l’ensemble de nos connaissances à participer au rassemblement organisé par la JC de Seclin.

 Face à la démagogie de la droite seclinoise

Rendez vous à 18h
Jeudi 10 novembre 2011
Place Paul Eluard à Seclin

 L’Union des Etudiants Communistes de Lille

Plus d’éléments ici

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 11:47
17 octobre 1961 : La police frappe, tabasse, roue de coups, tire !

Suite à la polémique lancé par Monsieur Cadart et retranscrite par la Voix du Nord voici le tract que nous allons distribuer afin d'effectuer le devoir de mémoire nécessaire sur la répression qui a touché les manifestants algériens dans la nuit du 17 octobre 1961.

Nous ne nous laisserons pas intimmider par ceux qui veulent nous réduire au silence et enfermer l'histoire aux oubliettes. C'est la droite d'hier qui ordonna les massacres, et c'est celle d'aujourd'hui qui ment et passe sous silence notre histoire nationale.

 

Face à la démagogie et aux mensonges de la droite locale, les Communistes Seclinois, les Jeunes Communistes du Pévèle Mélantois ont le plaisir d’inviter tous les démocrates, les républicains à un rassemblement :


Jeudi 10 novembre 2011

Place Paul Eluard

(C’est un poète Monsieur Cadart !)

A 18h

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 11:30

COMMUNIQUE DU PCF SECLIN ET DES JEUNES COMMUNISTES DU PEVELE MELANTOIS

Seclin le 4/11/2011

Monsieur CADART vous êtes un démagogue et un menteur !

NOUS AVONS HONTE POUR VOUS !


vdn-copie-1.jpg

La lecture du dernier Hebdo Seclinois nous oblige à réagir avec force et indignation.

Jusqu'à présent  nous avons fait le choix de ne pas répondre aux propos haineux et calomnieux de la droite locale, notre action est en ce qui nous concerne avec et pour les Seclinois face a cette politique qui fait tant de mal à nos concitoyens. Chaque semaine c’est la même musique nauséabonde que nous livre ce groupe d’opposition. Invective contre le Maire et les élus de la majorité municipale, dénigrement systématique de notre ville et de ses habitants, mensonges en tout genre, démagogie. A chaque numéro la droite locale frappe, un coup sur les élus Socialistes, un coup les élus écologistes et à chaque fois le premier magistrat de notre ville à le droit à sa part de haine.

Oui nous avons le courage d’affirmer que nous aimons notre ville comme une écrasante majorité de Seclinois, oui nous sommes fiers de voir que notre ville bouge et se transforme créant ainsi un souffle positif au service de tous. Oui nous sommes fiers de constater que notre ville et les élus de la majorité municipale ne capitulent pas face aux mesures du gouvernement UMP.

Les propos tenu par Mr Cadart et son groupe de droite « Force démocrate » dans l’Hebdo Seclinois du 3 novembre, sont proprement scandaleux et indignes d’élus de la République.

Plusieurs précisions :

-          Les Jeunes Communistes du Pévèle Melantois n’organisent pas de « Nuit Noire », ils organisent une fois par mois une soirée thématique suivit d’un débat. Le premier thème était autour du film « Nuit noire » d’Alain TASMA, avec notamment Clothilde COURAU. Ce film traite du 17 Octobre 1961 ou des Algériens ont manifesté pour réclamer l’indépendance de leur pays. Ce jour là sur ordre de Maurice PAPON, des centaines d’Algériens ont été tués. C’est un pan d’histoire de notre pays, en débattre pour mieux avancer est une bonne chose. Monsieur Cadart, un peu de culture et un peu de référence historiques !

 

-          Les Jeunes Communistes font œuvre d’éducation populaire en organisant de telles initiatives et forcement les thèmes abordés sont orientés politiquement, car les Jeunes Communistes comme le PCF ne se résignent pas à vivre dans cette société ou l’argent est roi au détriment de l’être Humain. Cette prétendue jeunesse, comme vous la nommez,   rêve d’un autre avenir, elle est indignée de la vie qui lui est faite, elle porte l’espérance d’un monde meilleur. Vous avez le droit de ne pas partager cela, mais un peu de respect pour le débat d’idées et la démocratie.

 

-          Les premières victimes de l’insécurité sont les jeunes et ce dans tout les aspects de leur vie. Les jeunes Communistes, comme un très grand nombre de jeunes dans notre ville sont Républicains et respectueux des institutions. Ne pas le voir, mépriser cela c’est insulter la jeunesse dans son ensemble

Dans ce cadre, Il est facile de mentir, de sortir une phrase de son contexte pour s’en servir à des fins politiciennes, c’est de la politique de caniveau, le degré zéro de l’intelligence. Se servir ainsi de la détresse des commerçants qui ont eu le malheur d’être cambriolé ou vandalisé, pour taper une nouvelle fois sur le Maire c’est crapuleux. Demain nous serons en Hiver et si nous connaissons de forte chute de neige ce sera la faute de qui ? Le chômage augmente, la vie est difficile, le pouvoir d’achat recule depuis des années, c’est de la faute du Maire, de la majorité municipale ??? Un peu de sérieux, les Seclinois méritent mieux.

Qui a supprimé un fonctionnaire sur deux et ce dans l’éducation nationale, la police, qui met à mal l’accès à la santé pour tous, qui attaque le pouvoir d’achat, qui supprime les services publics ????

La droite locale a la mémoire courte, elle devrait se tourner vers ses amis qui de l’Elysée, aà l’assemblée nationale, aux cabinets ministériels pratiquent une politique qui met à mal TOUTE la population. Personne n’y échappe, jeunes, retraites, salariés, commerçants, PME, PMI. Cette politique attaque chacun de nos concitoyens et nous n’avons de cesse de nous battre pour que cela change dans notre pays.

Vivre ensemble, permettre à chaque individu de s’épanouir, permettre a tous de vivre dignement c’est le sens de l’engagement des Communistes, des Jeunes Communistes.

C’est avec fierté qu’au PCF et à la JC nous comptons des générations de Femmes et d’Hommes qui ont su à chaque époque se dresser et se lever pour la liberté, pour le bonheur universel. Contre le nazisme, contre les guerres coloniales, pour le respect des gens, voilà le sens de notre combat. Les propos de la droite sont donc, totalement, encore une fois à coté de la plaque. A trop vouloir s’opposer le risque est bien de proférer de grosses âneries.

 La politique, le débat d’idées c’est avant tout pour travailler à trouver des solutions face aux vrais problèmes.

Mr Cadart, avec vos amis de force démocrate avec vos relais à l’UMP, prenez un peu de hauteur et arrêtez d’utiliser  les gens, les seclinois à des fins politiciens.

Enfin,  puisque que la droite locale semble l’ignorer, Bernard DEBREU est le Maire de Seclin, donc il est au service de tous les habitants qu’ils soient de gauche ou de droite. Le PCF et la Jeunesse Communiste ont leurs responsables.

Face à la démagogie et aux mensonges de la droite locale, les Communistes Seclinois, les Jeunes Communistes du Pévèle Mélantois ont le plaisir d’inviter tous les démocrates, les républicains à un rassemblement :

 

Jeudi 10 novembre 2011

Place Paul Eluard

(C’est un poète Monsieur Cadart !)

A 18h


Kamel BEN AZOUZ - Sophie DELMAERE

Responsable du PCF SECLIN - Secrétaire des Jeunes Communistes du Pévèle Melantois    

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 11:27

 

DSCF2246.JPG

 

 

 

Nous étions une quinzaine de militants de la Jeunesse Communiste de Seclin/Pévèle-Mélantois à investir un pont enjambant l'autoroute A1 ce Lundi 15 Août afin d'y déployer notre banderole de 2,50 mètres sur 6 à la vue de tous les automobilistes. Malgré les bourrasques de vent nous avons pu montrer notre message « Austérité pour les exploiteurs pas pour les travailleurs » au plus grand nombre. Nous avons profité d'un très bon accueil au vu des nombreux coups de klaxons, poings sortis par les carreaux des voitures et pouces levés qui nous ont été adressés.

 

Au contraire des usagers de cette autoroute, un individu seul et non identifié, revêtant une veste fluo nous a par contre violemment pris à partie verbalement et physiquement, nous traitant « d'enculés » (sic) et d'autres joyeusetés tandis qu'il se déplaçait pour venir à notre rencontre et s'est mis à commettre des voies de fait sur nos militants tout en nous menaçant de nous frapper et de nous « rentrer dedans » malgré nos tentatives de discussion et de médiation, mettant même en danger la vie d'un de nos militants en le poussant violemment vers le vide alors qu'il était à côté de la rambarde du pont.

 

Nous, Jeunes Communistes, réaffirmons avec force notre absence de peur devant les intimidations alors même que dans le monde entier les faits nous donnent raison quant à la justesse de notre combat contre le Capitalisme et pour le Socialisme. Partout en Europe, les masses opprimées et notamment les Jeunes se mettent à croire à un Lendemain sans Capitalisme, un Lendemain qui ne serait pas fondé sur le pouvoir de l'argent et sur la marchandisation des hommes mais sur une réelle égalité des droits et sur la garantie d'un niveau de vie décent et d'un travail pour tous.

 

AUSTERITE POUR LES EXPLOITEURS !

 

PAS POUR LES TRAVAILLEURS !

 

 

 

Pour voir nos autres actions similaires : cliquer ici et ici 

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 20:14

 

Exigeons un Lycée propre et une cantine saine !


Ca fait longtemps que l’on sait que la cantine est immonde mais cette fois-ci, c’en est trop : les services d’hygiène l’ont fermée car elle ne correspondait pas aux normes. C’est pour ça que nous n’avons eu que des petits gâteaux à la place du repas de Vendredi. Avant les vacances déjà, une vingtaine de profs et encore plus d’élèves avaient été touchés par une intoxication alimentaire.
Mais le problème de ce Lycée ne tient pas qu’à la cantine, il est bien général : le bahut complet est une immense porcherie dont les endroits les plus atroces sont les toilettes ! Comment pouvons-nous accepter de les utiliser alors qu’une odeur horrible nous prend aux tripes dès qu’on y entre ? Comment peut-on expliquer que
dans les toilettes des garçons il n’y ait qu’un seul robinet qui marche ? D’ailleurs Vendredi les toilettes des filles aussi étaient fermés par mesure d’hygiène !
Dans les classes et les couloirs aussi c’est très sale : le Bâtiment C est un bon exemple de la vétusté des locaux de MdF. Que dire aussi des préfabriqués « provisoires » depuis 20 ans ?
Mais on aurait tort de ne s’en prendre qu’à l’Administration du Lycée ! La faute revient aussi et surtout au ministère de l’Education dont on réduit toujours plus le budget. Est-il normal que la Rectrice de Lille ait même reçu une prime pour avoir supprimé des postes ?
Donc pour un Lycée plus agréable, mobilisons-nous, organisons-nous !

 

Comité des Lycéens en Colère, pour nous contacter :


Par Facebook : http://www.facebook.com/mdfgondecourt


comitelyceen@gmail.com


06 49 17 57 92

 

 

Voici le tract réalisé par des Lycéens pour dénoncer les mauvaises condition de l'Etablissement. Le mécontentement a atteint son sommet quand Vendredi, la Cantine a été fermée par les services d'hygiène qui l'ont jugée comme ne répondant pas aux normes. Grâce aux réseaux sociaux ils ont ainsi pu toucher un maximum de Lycéens pour organiser une (première) distribution de tracts ce midi à l'entrée du réfectoire.

 

La Jeunesse Communiste du Pévèle-Mélantois tient à apporter son soutien complet à l'action de ce collectif dont les revendications sout tout à fait justifiées tant l'état du Lycée est comparable à l'état de l'Education dans la France du Gouvernement Sarkozy et de sa clique de Bourgeois. Une Assemblée Générale sera aussi organisée le plus vite possible afin de réfléchir collectivement à de nouvelles mobilisations et à de nouvelles actions.

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 09:46

Le 7 Avril, les militants de la Jeunesse Communiste ont occupé le pole emploi afin de dénoncer le chômage de masse qui touche les jeunes et les travailleurs de la région !


poleemploi.jpg

Marre des emplois précaires, des stages non ou mal payés, des radiations, Marre d'être privé d'emploi et d'être culpabilisé par la société !

 

Les chomeurs sont l'« armée industrielle de réserve » qui permet aux capitalistes de faire pression à la baisse sur les salaires. Pas de plein emploi et de travail émancipateur dans la société capitaliste.

 

Il est grand temps de s'organiser pour changer de système !

Révolution !

http://idata.over-blog.com/1/06/88/68/generationrevolution.jpg


 

Pour t'organiser avec nous,

rejoins la Jeunesse Communiste !

 


Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 12:12

 

 

 

Intimidation policière

contre des jeunes communistes d'Attiches

 

En pleine période électorale, le collage d'affiches a toujours été un moment de « bataille » entre les membres des différents partis politiques, se suivant à la trace pour recoller l'autre au plus vite. Cependant, M. le Maire d'Attiches Luc Foutry(candidat UMP aux élections cantonales), n'a pas pris ce petit jeu habituel à la légère.

En effet, nos camarades attichois ont eu, tour à tour, droit à une visite surprise à leur domicile ou à un coup de fil de la gendarmerie. Selon ce même Maire, il semblerait que les panneaux d'affichage public soient soumis à une loi spécifiant un partage équitable entre les partis politiques. Vexé par le fait que l'on recolle sans cesse les affiches de l'UMP et sous le faux prétexte de quelques autocollants et de quelques graffs sur des murs, M. le Maire décida de porter plainte contre nos 3 camarades. C'est ainsi que V, lycéen mineur, fut convoqué sans ses parents, mis sous pression et questionné sur ses camarades, D. et P. qui, quant à eux, subirent le même traitement avec des menaces de placement en garde à vue et un « témoin » imaginaire à l'image des faits reprochés. La gendarmerie va même jusqu'à annoncer 800 euros de dégradations commises par les 3 jeunes...Il est bien évidemment inutile de rappeler que la plainte porte uniquement sur quelques autocollants et deux graffs...

Ces accusations non fondées contre nos camarades nous amènent à nous poser des questions. Où sont les preuves ? De quel droit la gendarmerie se permet-elle de convoquer des jeunes, sans leurs parents et de les menacer, sans aucun élément concret contre eux ? Et comment un Maire peut-il se rabaisser au fait de porter plainte contre ses propres citoyens, de les menacer de vive voix devant un panneau d'affichage public, simplement sous prétexte qu'ils n'ont pas la même opinion politique que lui ?

 

Nous ne cèderons pas à l'intimidation! Si même les élus se mettent à accuser, menacer et opprimer ceux qui font qu'ils ont justement ce pouvoir ; si les maires, représentants de leurs citoyens se mettent à les briser, il est alors légitime de se demander ce qu'il adviendra demain avec les lois liberticides tout droit sorties du camp politique de ce très cher M. le Maire.

 

En tant que Jeunes Communistes, nous nous opposons fermement aux accusations non fondées et aux intimidations pratiquées sur des jeunes étudiants ou lycéens, qui ne peuvent être sans lien avec les proches élections et les positionnements politiques de chacun !

 

Seclin.

Le 08/03/2011

 

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 22:02

Voici quelques photos prises des mouvements au LP Hauts de Flandres de Seclin.

 

La lutte continue, la démocratie c'est dans la rue !!

 

 

DSC01286.JPG

DSC01283.JPG

DSC01285.JPG

DSC01281.JPG

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article