Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 13:53

 

Le 25 avril à partir de 17H soyez nombreux à la salle Dédulle de Seclin pour la toute première Fête de L'Offensive !

 

En effet, notre journal révolutionnaire a fêté en décembre ses 2 années d'existence et pour l'occation nous avons décidé d'organiser une soirée festive.

Entrée Gratuite !

 

 

concert_avril_2012_4.png


Au programme : 

 

A 17h -> Début du village associatif avec :

 

- L'association France-Cuba

- Le Secours Populaire

- La CGT Seclin

- Le PCF Seclin

- Les Jeunes Communistes du Pévèle-Mélantois

- Le Spartak Lillois (équipe de foot populaire lilloise qui proposera notamment un petit match de foot ouvert à tous)

 

18h30 -> Débat avec Bernard Debreu, candidat aux élections législatives sur la 5ème circonscription et maire de Seclin, sur les propositions du Front de Gauche aux élections

 

A 20h -> Début des concerts avec : 

 

- Neavy (rock alternatif)

 - Les murmures de la rue (musique festive)

- Wes Waltz (funk hardcore)

- Mandragore (métal instrumental)

 

Et tout au long de la soirée profitez d'une buvette et d'une restauration sur place !

 

Venez nombreux !

Mercredi 25 avril à partir de 17h

Salle DEDULLE, rue de la Commune de Paris

Quartier Burgault à Seclin

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Rendez-Vous
commenter cet article
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 11:02

Comité des Sans Papiers 59 - CSP59 - 42, Rue Bernos –  59.800 Lille – tél : 06.80.57.50.61  - E-mail : csp59@wanadoo.fr - http://leblogducsp59.over-blog.com

 

LES 6 SANS PAPIERS ARRÊTES AU LOCAL DE L’UMP DOIVENT ETRE LIBERES!

 

occupation-csp.jpg

 

Ce vendredi 30 mars 2012, une soixantaine de Sans Papiers du CSP59 occupaient le siège de campagne de l'UMP rue Solférino à Lille pour demander au Préfet de recevoir une délégation, pour dénoncer la coquille vide de la CODRESSE et exiger le droit à la défense argumentée des dossiers des Sans Papiers.

 

Vers 16h les forces de l'ordre ont évacué le local, après avoir fait usage des bombes lacrymogènes sur les personnes en soutien à l'extérieur.

 

7 camarades Sans Papiers ont été embarqués par les forces de police et un camarade Sans Papiers a été hospitalisé vers les urgences de l'hôpital Salengro au CHR de Lille.

 

Après une AG Place de la République à Lille, les Sans Papiers déterminés ont acté de se rendre en manifestation devant le Commissariat Central de Lille (Lille SUD) pour exiger la libération immédiate de leurs 7 camarades.

 

Les Sans Papiers se sont rassemblés devant l’hôtel de police à Lille Sud de 18H à minuit scandant les slogans et exigeant la libération de leurs camarades.

 

L’un d’entre-eux  a été libéré vers 19H30. Les six autres sont maintenus en garde à vue.

 

Des élues (M.C. Blandin, Sénatrice, et H. Flautre, députée européenne) ont saisi le Préfet de la situation afin d’obtenir leurs libérations. La raison invoquée des arrestations serait une plainte déposée par l’UMP.

 

Les Sans Papiers sont formels : aucune dégradation ne peut être constatée dans le local occupé.

 

 

 

Il y a donc trois hypothèses possibles sur ces arrestations :

 

 - la plainte de l’UMP ou/et du propriétaire, auquel cas il s’agit d’une procédure judiciaire qui ne nécessite pas la détention, mais une convocation au tribunal des personnes visées après notification de la plainte ;

 

- les arrêtés font l’objet d’une garde à vue pour séjour illégal : dans ce cas l’arrestation qui s’est faite après un tri des personnes est marquée d’un vice de procédure ;

 

- la préfecture et le procureur amalgament procédure judiciaire et administrative pour les maintenir en garde à vue, ce qui est de fait une soumission du pouvoir judiciaire au pouvoir politique.

 

 

  Dans tous les cas il s’agit là d’une sombre instrumentalisation électoraliste par la criminalisation des Sans Papiers au profit du candidat-président Sarkozy. Que devient donc la neutralité de l’administration en période électorale ?

 

Les Sans Papiers arrêtés sont majoritairement des Algériens. La préfecture du Nord, qui n’hésite pas à expulser sans aucun respect des procédures légales, peut être tentée encore une fois de punir les arrêtés en demandant des laisser passer au consulat d’Algérie pour éviter le juge des libertés.

 

L’état algérien peut-il être complice de ces pratiques illicites mais fréquentes ?

 

Le CSP59 appelle tous les syndicats des aéroports de Lesquin, Roissy et Orly, tous les syndicats des ports de Marseille et Sète, tous les organisations démocratiques à empêcher la punition du ces courageux sans papiers qui ont osé occuper le local de campagne de l’UMP pour dénoncer la honteuse criminalisation dont les Sans Papiers font l’objet dans cette campagne électorale.

 

La seule réponse de l’UMP Sarkozy sera-t-il d’éliminer ceux qui ont le courage de montrer par leur action qu’ils n’ont rien à voir avec Merah, l’assassin de Toulouse et Montauban, sur lequel Le Pen a osé déclarer : « les Merah arrivent par bateaux entiers, par avions entiers » ?

 

Le CSP59 appelle le mouvement démocratique et syndical en Algérie à exiger du gouvernement algérien un acte de dignité face une éventuelle tentative d’expulsion manu militari. Il en est de même pour tout autre état en ce qui concerne les arrêtés de Lille.

 

Le CSP59 appelle à la mobilisation générale pour une « guérilla pacifique » jusqu’à la libération de tous les arrêtés par l’occupation de tous les bâtiments de l’état à toute heure, à tout moment et la place face à l’hôtel de police de Lille Sud tous les jours à partir de 18h jusqu’à la libération des Sans Papiers arrêtés.

 

Le premier rendez-vous est ce samedi 31 mars à 17h, au parrainage républicain qui se déroule à la Maison de quartier de Lille Vauban à 17h (métro Port de Lille).

 

RASSEMBLEMENT TOUS LES MERCREDI PLACE DE LA REPUBLIQUE A PARTIR DE 18H : ce rassemblement se déplacera de République à l’hôtel de police de Lille Sud.

 

 

 

NB : nous venons d’apprendre le transfert de 4 au centre de rétention de Lesquin à 1H30 du matin, cela fait apparaitre le préfet comme un militant de l’UMP

 

Source: Rabah Moussouni

Repost 0
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 01:28

Ce matin avait lieu un rassemblement devant l'usine Benedicta/Heinz de Seclin en solidarité avec notre camarade Jimmy Hivez, mis à pied trois jours pour avoir simplement rappelé des consignes de sécurité à un collègue...Les Jeunes Communistes étaient présents avec le Parti Communiste et la CGT pour dénoncer tous les coups qui sont portés aux ouvriers depuis le rachat de leur entreprise ainsi que l'archarnement, la discrimination et la repression syndicale qui n'ont que trop duré ! 

 

Photo0067Photo0071

 

Voici la lettre ouverte à la population du syndicat CGT Benedicta Seclin :

"Depuis le rachat de notre entreprise en août 2008 par le groupe américain HEINZ (vous savez le Ketchup!), nos conditions de travail et le climat social ne font que se dégrader.

Ainsi, plus de vingt salariés nous ont quitté sous forme de rupture conventionnelle. A cela, il faut rajouter les licenciements et les départs à la retraire non remplacés. Ce manque criant de personnel cumulé au non remplacement du personnel en arrêt maladie, crée un climat de stress et de tension au sein de l'entreprise. 

De plus, nous déplorons une forte dégradation de notre outil de production. Beaucoup de machines sont obsolètes et dangereuses. Récemment nous avons eu un accident de travail qui aurait pu avoir des conséquences mortelles. Notre maintenance a peu de pièces détachées pour réparer les machines, on arrête de produire parce qu'il manque un capteur, une cellule, une pile, etc...La volonté politique de ne pas investir dans notre outil de production inquiète fortement les salariés et la CGT sur l'avenir et la pérennité du site. 

Autre constat : La mise en place de pressions psychologiques et le management par la peur. Chez Heinz, le seul "dialogue social" est une augmentation incontestable des sanctions disciplinaires.

          - Avertissements

          - Mises à pied

          - Mises à pied à titre conservatoire

          - Licenciements pour faute

Photo0068.jpg

Autre sujet très préoccupant. Heinz a l'intention de mettre en place un projet de transformation du modèle opérationnel en Europe. Cela préoccupe extrêmement l'ensemble des salariés. Face aux inquiétudes de ce projet les élus CGT au CCE ont donc par vote désigné un cabinet d'expertise comptable dans le cadre d'un droit d'alerte et le CHSCT de Seclin a désigné une expertise CHSCT. 

 

Nous sommes et nous serons toujours vigilants quant à l'avenir de notre entreprise !

Face à notre obstination à défendre au mieux les intérêts des salariés, Heinz n'a de cesse d'essayer de dégoûter les élus CGT, et pour ça, tous les moyens sont bons : 

     - Acharnement syndical

     - Discrimination syndicale

     - Répression syndicale

Depuis plus de trois ans, nous subissons ce traitement de la part de la direction. 

     - 1 licenciement d'un représentant syndical CGT au CE

     - 1 délégué CGT parti en rupture conventionnelle face aux pressions continuelles qu'il subissait de la direction

     - 7 avertissements disciplinaires à des élus CGT

     - Procédures prud'hommales depuis plus de deux ans

     - Aujourd'hui, une mise à pied de trois jours d'un représentant CGT qui n'a fait que rappeler les consignes de sécurité à un salarié dans le cadre de son mandat de CHSCT.

 

Photo0066

 Le plébiscite obtenu grâce aux salariés lors des dernières élections professionnelles de mai 2011, où la CGT est représentative à plus de 80% sur l'ensemble de l'entreprise, nous conforte dans nos positions. La manoeuvre de destabilisation et de répression de la direction à notre égard ne nous détournera pas de notre mission :

 

 

Nous serons toujours des élus combatifs et revendicatifs face à cette direction, et nous savons pouvoir compter sur le soutien des salariés !"

UL-SECLIN-GIF.gif

Les Jeunes Communistes du Pévèle-Mélantois appellent donc à la solidarité avec nos camarades syndicalistes qui subissent tous les jours la pression patronale en luttant toujours plus pour les droits des travailleurs ! Et l'entreprise Benedicta n'est qu'un exemple parmis d'autres! Car partout l'exploitation est de plus en plus forte, et partout les travailleurs sont en lutte constante pour faire respecter leurs droits et protéger leurs emplois! Nous pensons notamment aux travailleurs de l'usine VISTEON à Gondecourt qui actuellement se mobilisent face à cette hargne patronale qui n'a de cesse de surexploiter les salariés juste pour en obtenir plus de profit !

Au vue du contexte politique actuel, nous n'avons pas besoin de rappeler à quel point il est nécessaire de lutter pour nos acquis, de se rassembler et de s'organiser! C'est l'union des travailleurs qui a toujours fait leur force, faisons en sorte que cela continue !

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 00:54

Suite à notre dernière soirée, nous projetons ce mois-ci la suite du film sur le Che et la Révolution Cubaine : "Che - 2ème partie : Guerilla" de Steven Soderbergh avec Benicio del Toro. La projection sera suivie d'un débat avec un cubain sur la situation à Cuba aujourd'hui ! Nous aurons également la présence de l'association France-Cuba ! 

24_03_12_2.png

Comme d'habitude, tout cesi sera suivi d'une soirée festive avec ambiance musicale, buvette et sandwiches (ou barbecue si le temps le permet !).

Venez nombreux! L'occasion de discuter avec un cubain ne se présentera pas deux fois à Seclin!

 

Rendez vous à partir de 18h30 à la section PCF de Seclin

57, rue de Burgault !


Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Rendez-Vous
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 22:09

Ce jour marque le 141ème anniversaire d'un des jours les plus importants de l'Histoire de la classe ouvrière. En effet, c'est le 18 mars 1871 qu'un mouvement populaire révolutionnaire éclate dans les rues de Paris, ce qui marquera le début de la Commune de Paris.

ico-commune-1.jpg

Alors vu qu'un peu d'Histoire ne fait jamais de mal, souvenons nous aujourd'hui de ces travailleurs parisiens qui pendant 10 semaines ont tenu le pouvoir en luttant pour mettre fin à l'exploitation, à l'oppression et en tentant de réorganiser la société sur des bases nouvelles.

Et même si la Commune s'est terminée dans des circonstances attroces, par une Semaine Sanglante qui fit au moins 20 000 morts, cet épisode de l'Histoire, souvent oublié, n'en reste pas moins un évènement majeur dans notre Histoire à tous !

 

C'est pour cela que nous avons choisi de commencer cet article par un hommage à la Commune, car beaucoup de leçons sont encore aujourd'hui à tirer de ces évènements, non seulement pour le mouvement communiste contemporain mais aussi pour tous ceux qui aspirent à changer la société.

 

Car au final, aujourd'hui rien n'a changé. 

L'exploitation patronale s'intensifie chaque jour un peu plus, une vague d'austérité déferle et cherche à couler les travailleurs qui sont de plus en plus précaires, et les grands groupes capitalistes quant à eux n'ont jamais été aussi riches !

 

Nous sommes en pleine campagne électorale et le bilan de ces cinq dernières années est facile à faire. Il suffit juste de faire le constat de cette année, qui commence à peine, pour s'en rendre compte.

-> 30 400 postes de fonctionnaires supprimés en 2012 dont 14 000 rien que dans l'Education Nationale. 

-> Un chiffre record dans le Nord avec 1020 enseignants en moins.

-> Et les chiffres locaux ont alarmants : 7 postes en moins au lycée professionnel de la Mouchonnière, 3 autres au lycée Marguerité de Flandres à Gondecourt, 17 autres à la cité scolaire Beaupré à Haubourdin et des fermetures de classes dans de nombreux villages. La casse de l'Education bat des records et les conséquences sont déjà là ! Car en plus de plonger des travailleurs dans la misère et la précarité, le gouvernement nous offre une dégradation pure et simple de nos conditions d'étude ! 

D'autre part, pendant que les médias bourgeois nous saoulent avec le triple A, la crise ou les différents déboires de nos politiciens préférés, les salaires baissent et l'âge de départ à la retraite, le chômage et la précarité augmentent !

La précarité justement n'a jamais été aussi forte. Aujourd'hui plus de 15% des français vivent en dessous du seuil de pauvreté, ce qui représente plus de 8 millions de personnes, pourtant souvent salariées, dans la misère !

Et pendant ce temps là, au pays des bourgeois, Arnaud Lagardère est à la tête d'une fortune de plus de 315 millions (ou milliards, on ne sait même plus à force...) d'euros et le Groupe Total est fier de nous présenter son bénéfice record de 12,3 milliards d'euros obtenu en 2011 ! 

On se demande où est la crise ... 

 

Et la TVA augmente de 2 points, et on casse les services publics et on pourrait passer des heures à énumérer tous les coups que la droite et le patronat portent à la classe ouvrière. Les travailleurs galèrent et le patronat s'engraisse !

Mais notre quotidien on le connait. Ce qu'il faut retenir c'est que leurs logique reste toujours la même : diviser lmes travailleurs pour mieux assoir leur pouvoir et par là augmenter la misère pour augmenter les profits !

Mais c'est pourtant dans l'union des travailleurs que se trouvent la force de lutter et la possibilité de vaincre ! Nous l'avons vu aujourd'hui à Paris où 120 000 personnes étaient rassemblées sur la place de la Bastille pour lutter pour une 6ème République et pour mettre fin à un système en faillite qu'est le capitalisme ! 

melenchon-front-de-gauche-10665455dmbmq_1861.jpg

Partout les peuples s'organisent et se lèvent contre l'offensive du capital : en Grèce, en Espagne, au Portugal...la situation est partout la même !

Alors soyons solidaires avec nos camarades grecs qui luttent depuis des années, aux côtés des communistes, contre le gouvernement qui les opprime et n'attendons pas que cela s'aggrave en France !

 

C'est maintenant qu'il faut combattre. Et ce combat commençons par le mener dans les élections avec nos différents camarades candidats aux élections législatives (Bernard Debreu et Enide Antoine pour la 5ème circonscription et Nadine Savary pour la 6ème) et avec Jean-Luc Mélenchon pour les présidentielles. Le 27 mars, pour le meeting à Lille soyons nombreux ! Les Jeunes Communistes seront présents, non seulement pour soutenir notre candidat mais aussi et surtout pour discuter avec les jeunes, car c'est à nous qu'il appartient de faire changer les choses !

Mais au delà des élections, n'oublions pas que notre lutte est quotidienne. Menons la comme nous l'avons toujours menée, aux côtés des communistes et des travailleurs unis dans les luttes et dans les rues ! Souvenez vous des victoires déjà obtenues par le combat des ouvriers, comme le Front Populaire en 1936 avec les congés payés et la semaine de 40h ou plus tard le droit de vote des femmes et la sécurité sociale...et bien d'autres ! Preuves qu'en s'organisant et en luttant la victoire est possible ! 

 

Jacques Duclos avaient les mots pour exprimer la necessité d'une organisation : 

" Contre tous ces divers aspects d'une même politique nous luttons pour une politique nouvelle qui est vue de telle manière que les changements qu'elle suppose permettraient aux masses populaires de saisir sur le vif la necessité de transformation sociale encore plus profonde, la necessité du passage au socialisme comme résultat de la volonté de la majorité du peuple conscient des exigences de la situation, des besoins et des possibilités de la nation. Et c'est pour faire triompher cette politique nouvelle que nous appelons à l'union de toutes les forces ouvrières !"

 

Alors organisons nous et luttons ! Car il est temps de réaffirmer la necessité d'une société nouvelle. Les attaques du capital et l'exploitation patronale n'ont que trop duré ! Comme disais Louise Michel : "il est temps que les trois quart de l'humanité cessent de servir de pâture au quatrième quart". Alors cessons de nous laisser faire ! 

 

Battons nous pour les droits des travailleurs, pour la nationalisation des entreprises, l'égalité sociale et pour le partage des richesses ! Battons nous pour une société Communiste ! 

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Histoire - personnalité
commenter cet article
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 00:42

 

Enfin ! Le numéro 12 du journal local et révolutionnaire du Pévèle-Mélantois est sorti ! Quelques nouveautés encore dans cette nouvelle édition avec notamment l'ouverture d'une rubrique sur le syndicalisme où tous les deux mois nous vous présenterons un aspect du militantisme syndical. 

Aussi, si vous aimez notre journal, nous rappelons qu'il est possible de s'abonner pour la somme de 5 euros pour une année (formulaire d'abonnement) ! De plus nous organisons prochainement sur Seclin La Fête de L'Offensive, le 25 avril où nous vous attendons nombreux !

L'Offensive a besoin de vous pour continuer d'exister et pour continuer d'être la tribune des luttes de la jeunesse et des travailleurs pour une société nouvelle !

affiche loffensive

Au sommaire de ce nouveau numéro : 

- Un article sur la situation de nos camarades grecs par Sophie

- Une lettre ouverte au député UMP, Mr Huyghes, par des lycéens du Lycée Marguerite de Flandres à Gondecourt pour protester contre la mise à pied injuste d'une de leur professeur 

- Dans la rubrique syndicale, un entretien avec deux militants de la CGT pour comprendre à quoi sert l'engagement syndical par Sophie

- Une analyse des médias de masse par Quentin

- Un article sur le film de Gilles Balbastre, Les nouveaux chiens de garde par Matthieu

Et retrouvez comme d'habitude des brèves sur l'actualité nationale et internationale ainsi que des jeux et une bande dessinée en fin de journal.

 

Pour lire ce nouveau numéro, cliquez ici !

 

 

Lisez le ! Diffusez le ! Popularisez le et abonnez-vous !

 

 

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans L'OFFENSIVE
commenter cet article
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 14:06

Déclaration commune des partis communistes et ouvriers des cinq pays les plus touchés par le chomâge dans l'Union Européenne

 

« S'organiser et lutter pour un emploi stable avec des droits. Des mesures immédiates pour les chômeurs. Lutter pour une société sans chômage, sans exploitation, sans capitalistes. La réponse, c'est le socialisme. »grece_peuples_d_europe_soulevez_vous_2-a4cf4.jpg

 

Travailleur, chômeur,



Les Partis communistes et ouvriers des pays d'Europe qui sont le plus touchés par le chômage : l'Espagne, la Grèce, la Lituanie, la Lettonie et l'Irlande te lancent un appel à la lutte et à l'organisation.



Nous nous adressons aux 24 millions de chômeurs « officiels » au sein de l'Union européenne, particulièrement aux chômeurs de longue durée, aux jeunes chômeurs et aux femmes qui sont les plus durement touchés.



Nous nous adressons à tous ceux qui ne sont pas comptés dans les statistiques officielles, mais connaissent ce cauchemar que constitue le chômage.



Nous nous adressons aux travailleurs indépendants, aux intérimaires, aux travailleurs sans sécurité sociale, à ceux qui travaillent à temps partiel avec des horaires flexibles, avec des contrats individuels, avec des contrats à la pièce, qui subissent le chantage patronal, qui doivent faire face au risque du licenciement et du chômage.



Nous nous adressons à tous ceux qui sont contraints au travail forcé non-rémunéré sous prétexte d'un retour au travail ; ceux privés de leurs droits à des indemnités de licenciement face à des patrons plaidant l' « incapacité à payer » ; les travailleurs en grève et engagés dans des occupations et des sit-ins pour défendre leurs emplois et leurs droits.



Nous nous adressons aux agriculteurs qui sont écrasés, les petits travailleurs indépendants qui ont été contraints de fermer boutique sous les assauts des monopoles, la ligne politique anti-populaire d'austérité qui s'en prend aux familles ouvrières et populaires.



Vous tous, comme pour tout travailleur aujourd'hui, comprenez mieux que quiconque que cette « jungle » du travail se développe et devient une loi générale que, rapidement ou lentement, le grand capital, ses gouvernements, et l'UE cherchent à imposer sur chaque lieu de travail. Il n'y a pas de temps à perdre.



Dans les pays où nos partis opèrent, l'Espagne, la Grèce, la Lituanie, la Lettonie et l'Irlande, le chômage a atteint des niveaux très dangereux. La classe bourgeoise dans chaque pays et l'alliance prédatrice de l'UE dans son ensemble, ont déclaré la guerre à la classe ouvrière et aux couches populaires. La crise économique capitaliste conduit à de nouvelles mesures qui s'attaquent à tout ce qu'avait épargné l'offensive anti-populaire dans la période précédente, en particulier après le Traité de Maastricht.



Dans cette dure réalité, une poignée de ploutocrates a réalisé des profits fabuleux. Et pourtant ils exigent de nouvelles mesures. Leur crise n'est pas une crise de la dette, c'est une crise capitaliste dont l'origine est une crise de sur-accumulation de capital.



Pour surmonter la crise dans les intérêts du capital, les industriels, les banquiers et les autres fractions de la ploutocratie avec leurs représentants politiques imposent des mesures brutales afin de faire encore baisser le prix de la force de travail, poussant ainsi de nouveaux travailleurs vers le chômage.



Dans cette situation, la résistance populaire à ces mesures brutales a été entravée par des éléments au sein du mouvement ouvrier et syndical qui, ayant accepté depuis longtemps la logique et l'idéologie du capitalisme, prétendent désormais qu'il n'y a pas d'autre choix que de succomber à l'offensive du capital.



La voie à suivre est celle qui consiste à rallier les travailleurs et leurs familles à des luttes populaires sur des bases de classe, avec une stratégie qui défende les intérêts. Les partis communistes et ouvriers doivent être au cœur de ce processus.



Lutter avec les forces de classe, lutter avec les partis communistes et ouvriers.



Organisez-vous dans vos syndicats et sur vos lieux de travail. Contribuez au développement des actions. C'est dans ce sens que la classe ouvrière doit se renforcer.



Exigez des mesures immédiates pour la protection des chômeurs :



  • - des allocations chômage décentes pour tous les chômeurs;

  • - une couverture santé médicale et pharmaceutique générale comprise dans la sécurité sociale:

  • - gel des emprunts et des hypothèques ;



Le chômage n'est pas un phénomène naturel. Il se développe au sein d'un système capitaliste qui se caractérise par l'anarchie dans la production, par l'exploitation.



Seule une économie socialiste, c'est-à-dire une économie centrale planifiée qui sera basée sur le pouvoir populaire et la socialisation des moyens de production peuvent garantir le droit au travail pour tous.



C'est ce qui s'est produit en Union soviétique et dans d'autres pays socialistes, et il s'agit d'un acquis historique et une des nombreuses réalisations des pays socialistes.



Nos partis lancent un appel à la lutte quotidienne, à la lutte pour l'abolition de l'exploitation de l'homme par l'homme, pour une société sans chômage, pour le socialisme qui peut seul satisfaire les besoins du peuple.

 

 

 

Source : http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

Repost 0
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 13:14

chouille_fevrier_2012.png 

Ce mardi 28 février pour notre nouvelle soirée mensuelle, nous proposons le thème de Cuba ! Au programme la projection du film Che, L'Argentin de Steven Soderbergh suivie d'une soirée festive ! 

 

Rendez-vous à partir de 18h

au 57, rue de Burgault 

à Seclin !

 

Venez nombreux !

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Rendez-Vous
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 02:23

leresteweb.jpg

Didier Le Reste est un syndicaliste CGT et un militant du Parti Communiste. En 2000, il est à la tête de la fédération CGT des Cheminots, étant contrôleur de la SNCF de métier.

Il est connu pour être l'un des leaders les plus radicaux du syndicat professionnel et pour affirmer chaque fois une position sans concession lors des différentes negociations avec le patronat.  

Depuis 2011, il soutient publiquement Jean-Luc Mélenchon. 

 

 

 

Son point de vue et son expérience peuvent donc être enrichissants et peuvent apporter des éléments par rapport aux luttes actuelles dans les rues comme dans les urnes ! Soyons donc nombreux pour le débat public qu'il animera ce vendredi à Seclin, débat organisé par le Parti Communiste de Seclin !


Rendez vous

ce vendredi 24 février 

à 18h30

Salle Ronny Coutteure (avenue Jules Blanckaert)

à Seclin !

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Rendez-Vous
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 22:08

Il y a deux mois, nous lancions le concept de soirées mensuelles organisées sur Seclin. La première était axée sur le thème de la guerre d'Algérie et plus précisément sur la soirée du 17 octobre 1961 où Maurice Papon donna l'ordre d'assassiner des centaines d'algériens descendus dans les rues de Paris pour manifester contre le couvre-feu qui leur était imposé. Nous projetions donc pour l'occasion, le 29 octobre dernier, le film « Nuit Noire » réalisé par Alain Tasma en 2005. Cette soirée s'est bien déroulée et les jeunes étaient au rendez-vous.

 

C'est quelques jours plus tard, lors de la parution de l'Hebdo Seclinois, que nous apprenions le mécontentement de la droite locale seclinoise par rapport à des propos trouvés sur notre blog. En effet ceux-ci nous accusent « d'organiser des nuits noires » (alors que c'est juste le titre du film!), d'appeler à la violence et à la haine, ou encore de manifester un refus total d'une police municipale à Seclin. Les propos qui ont provoqué cette vague d'accusations et de menaces sans fondement, nous ne nous en cachons pas. En référence au contexte historique du 17 octobre 1961, nous qualifions la police de l'époque de « chiens de l'Etat ». Et le fait qu'en 1961, la police ait suivi aveuglement les ordres de Maurice Papon, quitte à mettre la vie de citoyens français en danger, n'implique absolument pas une quelconque critique de la police actuelle. Ces propos sont donc bel et bien sortis de leur contexte et utilisés contre les militants communistes seclinois à des fins purement et stratégiquement politiciennes !

 4119-2-b0c15.jpg

Ainsi face à ces nouvelles attaques de la droite seclinoise, nous nous sommes de suite défendus dans un communiqué, communiqué qui a visiblement provoqué la colère du représentant de ces « Forces Démocrates pour Seclin », se sentant offusqué d'apprendre qu'il mentait. Sa réponse fut simple : une assignation au tribunal de nos camarades Kamel Ben Azouz (représentant du PCF Seclin) et Sophie Delmaere (secrétaire politique des Jeunes Communistes de Seclin).

 

A travers celà, nous, Jeunes Communistes, voyons une attaque directe envers les communistes et une stratégie purement politicienne visant uniquement à salir notre mouvement et nos luttes. Non, nous n'organisons aucune « nuit noire » et non, nous n'avons jamais appelé ni à la haine ni à la violence ! Nous projetons chaque mois un film, dans une ambiance festive, pour rassembler les jeunes autour d'une thématique qui peut les toucher.

 

C'est donc lors des vœux du PCF et des Jeunes Communistes seclinois, le 15 janvier dernier à Seclin, que nous avons lancé un comité de soutien envers nos camarades, lâchement attaqués par ces alliés du système, piètres politiciens qui n'hésitent pas à salir l'image des militants pour leurs propres intérêts.

 

La droite nous réclamant 20 000 euros de dommages et intérêts (pour avoir dénoncé un fait historique non reconnu par l'Etat et pour avoir rétabli une vérité !), nous appelons donc à la solidarité pour dénoncer l'injustice et la démagogie dont font preuve ces élus de droite, pour enfin faire cesser ces attaques puériles sans aucun intérêt politique et pour rétablir la vérité ! 

 

Vous pouvez envoyer vos dons au Siège du PCF Seclin :

57 rue de Burgault

59113 Seclin

 

Et rendez vous ce mardi 31 Janvier, à 11h au Siège du PCF Seclin également pour une conférence de presse donnée par les principaux interéssés !

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Luttes Locales
commenter cet article