Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 11:51

article_laurentw.jpg

 


Communiqué de presse de la fédération du Nord
du Mouvement des Jeunes Communistes de France
et du secteur de Lille de l’Union des Etudiants Communistes.


Lille, le 10 aout 2011.

Laurent Wauquiez, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, était en visite aujourd’hui au CROUS de Lille. Aucune rencontre avec l’ensemble des élus étudiants au conseil d’administration du CROUS n’était prévue. Afin de palier à ce manque volontaire de démocratie de la part du ministère et de la direction du CROUS; des élus étudiants ainsi que des militants communistes se sont présentés afin de pouvoir remonter leurs revendications par une lettre ouverte destinée à Laurent Wauquiez.


Quelle ne fut pas notre surprise, alors même qu’aucune action publique n’ait été constatée ni même simplement entamée par nos militants, qu’un important détachement des forces de police en civil -qui quadrillaient les abords du batiùment du CROUS- vienne interpeller les militants présents en leur expliquant que leur présence n’était pas désirée et en les incitant « très fortement » à quitter immédiatement les lieux.


Nous communistes, nous condamnons avec force et conviction le refus total de dialogue et la mise en scène d’un semblant de démocratie par le ministère et la direction du CROUS alors même que des élus au conseil d’administration du CROUS, la présidente de la FERUL (fédération des étudiants en résidence universitaire de Lille) et le vice-président étudiant de l’université Lille 3 étaient venus présenter leurs revendications à nos cotés et se sont vu également refuser l’accès au batiment du CROUS où était présent le ministre.


Nous soutenons les revendications contenues dans la lettre ouverte rédigée par l’UNEF Lille et la FERUL qui dénonçait ce déni total de démocratie et faisait part des demandes légitimes des étudiants.

 UEC Lille
06.31.49.19.25
uec.lille@laposte.net
http://ueclille.wordpress.com

 

MJCF 59
06.48.73.96.43
MJCF59_com@yahoo.fr
http://mjcf59.org

 

 

arton399.png

Ci-dessus la lettre de l’UNEF Lille:

L’ Union Nationale des Étudiants de France
La Fédération des Étudiants en Résidence Universitaire de Lille

Université Lille 3
Domaine Universitaire du Pont de Bois
BP 60149
59653 Villeneuve d’ascq Cedex


Lille, le 10 août 2011

 A Monsieur Wauquiez, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.
A Madame Philippe, Recteur de l’Académie de Lille, A Madame Muller, Directrice du CROUS Lille,


 Mesdames, Monsieur,


C’est avec une grande surprise que nous avons pris connaissance sur le site de la Voix du Nord (http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2011/08/08/article_l-agenda-de-la-semaine.shtml), de la venue de Monsieur le Ministre Wauquiez ce mercredi 10 août, en pleines vacances universitaires. Le programme de cette venue étant : « visite d’une résidence en cours de réhabilitation et échange avec des étudiants ».


 Nous sommes en colère de constater encore une fois que la méthode choisie par la Direction du CROUS de Lille, et au delà le cabinet ministériel, quand il s’agit d’évoquer les conditions de vie des étudiants, est de ne pas associer les organisations étudiantes. D’autant plus lorsque ces dernières sont élues et siègent au CNOUS, au Conseil d’Administration du CROUS de Lille, et dans les différentes Résidences Universitaires de l’Académie. L’UNEF et la FÉRUL dénoncent le manque de considération que la Direction du CROUS manifeste à l’égard des étudiants des organisations démocratiquement élues pour représenter leurs adhérents et l’ensemble de la communauté étudiante.


 On comprend dès lors que cette occultation ne sert qu’à couvrir la mascarade organisée ce jour. Pourquoi faire semblant de croire que des étudiants rencontrés de ci de là par un Ministre, et parlant en leur seul nom individuel, permettraient de dégager de ces rencontres une quelconque « réalité de terrain » qui aurait plus de valeur que la parole des élus étudiants ayant reçu les suffrages de la communauté étudiante ? La réalité est que l’on assiste aujourd’hui à une mise en scène destinée à faire croire aux étudiants de la région et à leurs familles que tout va bien… alors que tout va de mal en pis !


C’est pourquoi l’UNEF et la FÉRUL exigent qu’au delà des visites de circonstance et des coups de publicité politique, un vrai travail soit engagé par la Direction du CROUS dans le but d’améliorer les conditions de vie et d’étude des étudiants. Ce travail ne saurait se satisfaire de simples phrases creuses, sans aucune réalisation concrète pour l’illustrer. Ainsi, nous demandons instamment que des réponses à chacune des revendications et interrogations suivantes nous soient données, par retour de courrier. Le système démocratique qui nous a vu confier nos fonctions de représentants de tous les étudiants de l’Académie ne saurait souffrir d’un silence de votre part ou d’une fin de non-recevoir.


Les revendications et points appelant réponse :

  •  François Baroin s’étant refusé cette semaine à engager le gouvernement sur le financement du 10ème mois de bourse, nous demandons à ce qu’une position publique et officielle du gouvernement soit prise afin que les étudiants sachent dès la rentrée sur quels revenus ils pourront compter. Notre volonté est de recevoir de façon pleine et entière notre 10ème mois de bourse, ou bien de construire une mobilisation étudiante à la hauteur de cet enjeu pour que cette revendication soit satisfaite.

 

  • Nous exigeons que les critères d’attribution de bourse supprimés sous l’autorité de M. le Premier Ministre Fillon (le point handicap et le point veuf/veuve) soient rétablis pour le calcul des bourses de l’année 2011-2012.

 

  • Concernant le Budget du CROUS de Lille, nous entendons alerter le Ministère sur les difficultés budgétaires structurelles du CROUS, qui ne peut fonctionner à l’équilibre tant que les dotations nationales ne prendront pas en compte les besoins réels des étudiants. Nous réclamons un budget correspondant à la demande et aux besoins des étudiants.

 

  • Ce déséquilibre a des conséquences dramatiques pour les étudiants : nous dénonçons la “gestion de pénurie” du FNAU et réclamons une augmentation de son budget. En effet, le manque de financements du FNAU met des étudiants dans des situations de précarité, de danger sanitaire, de mal logement, de malnutrition et de sur-endettement inacceptable. Pour ces deux points : que comptez-vous faire ?

 

  • Le budget alimentaire des étudiants n’a cessé d’augmenter alors que le service rendu s’est dégradé faute d’argent nécessaire. Partout en France, la politique de la restauration publique universitaire peut se résumer à : « manger moins bien et payer plus ! ». Nous réclamons que le Ministère respecte le vote du CNOUS concernant la tarification du « ticket Resto’ », c’est-à-dire qu’il n’y ait pas d’augmentation. D’ailleurs, il eut été juste que l’on retrouve une pratique historique : le retour à la parité étudiant/État du prix du ticket Resto’, et que la qualité des repas servis soient à la hauteur des exigences que les étudiants de France peuvent attendre au 21ème siècle !

 

  • Nous demandons d’avoir l’assurance que les trois rations périphériques (entrée, dessert, accompagnements, qui s’ajoutent à l’assiette principale) auxquels nous avons droit ne seront pas remis en cause à la suite d’aléas budgétaires sus-cités.

 

  • Il manque dans la Région 10 000 logements-CROUS étudiants pour répondre à la demande sociale. Le bilan de la construction de résidences publiques et de la mise en accès de logements publics et sociaux, mis en rapport à la moyenne nationale, est catastrophique. Le Schéma Directeur pluriannuel qui vient d’être discuté prévoit la destruction de 1 500 chambres universitaires ; par ailleurs, un document du Ministère des Finances nous a assuré qu’aucun budget n’était provisionné pour assurer la construction de logements publics afin de compenser les logements détruits. Nous exigeons donc que l’État réponde à ses obligations afin d’assurer aux étudiants qu’ils puissent se loger dignement : nous voulons dans un premier temps que soient construit le même nombre de logements publics que ceux qui vont être supprimés, et que les délais de construction entrent en concordance avec les dates des destruction.

 

  • Au sujet de la problématique du logement CROUS, vous n’êtes pas sans savoir qu’une grève des loyers s’est produite il y a deux ans de cela. Les réponses à ce mouvement social n’ont été que cosmétiques, et il est alors à craindre qu’une nouvelle manifestation du mécontentement voit le jour à la rentrée. En effet, nous invitons Monsieur le Ministre à se balader dans les résidences Camus, Gallois, Van der Meersch ou Robespierre pour constater simplement l’état de délabrement de certaines chambres. Un travail a été entrepris… mais qui reste gravement insuffisant. L’inspection sanitaire a déjà statué sur ces logements et elle les a considérés comme étant insalubres. Si des étudiants venaient à se pourvoir en justice contre le CROUS, celui-ci risquerait d’être astreint à dédommager les plaignants. Au vu de la situation, la réhabilitation de ces chambres, et donc le passage d’une situation illégale à une situation légale, ne doit pas se concrétiser par une augmentation du loyer de ces chambres. C’est une exigence que nous défendrons toujours. De même, la construction de nouveaux logements décents pour les étudiants ne doit pas signifier que nous sommes condamnés à voir les loyers augmenter.

 

  • Les chambres universitaires traditionnelles du parc CROUS n’ont pas évoluées depuis 40 années. Quand est-il du prix des loyers ? Il a plus que triplé ! Nous refusons donc toute augmentation des loyers alors que le service se dégrade ! Cette année encore, les étudiants vont subir une augmentation de leur loyer : nous refusons cette augmentation. Par ailleurs, et pour l’exemple, nous voulons vous signaler ce qui pourrait s’apparenter à de l’escroquerie si l’on ne pensait pas que cela n’est que le résultat d’une bévue : le CROUS Lille loue des chambres de 9 m² à la Résidence Camus au prix du « rénové » -soit 183 euros- alors que ces chambres sont strictement les mêmes que celles qui n’ont pas bénéficié de cette « rénovation », sauf si l’on a la bêtise de considérer qu’un coup de peinture tous les 7 ans et la mise à disposition d’une malheureuse plaque chauffante de 30 euros légitime une augmentation de 40 euros par mois du loyer et le titre de « rénové » ! Nous ne vous évoquerons pas les murs pourris du bâtiment 6 de la résidence Châtelet, dite “réhabilitée”, et dont les loyers, eux aussi, ont augmenté.

 

  • Enfin, nous avons constaté avec effroi que le CROUS, pour équilibrer son budget 2011, s’est servi des bénéfices qu’il a obtenu grâce aux rentrées financières des loyers CROUS ! Le taux de couverture étant au delà de 100%, nous refusons donc de payer des logements plus chers qu’ils ne coûtent au CROUS. Ainsi, la ligne budgétaire des loyers étant excédentaire pour cette année, nous exigeons que les étudiants bénéficient de cet excédent et qu’ils profitent d’une baisse générale des loyers pour 2011-2012.

Dans l’attente de vous lire, veuillez agréer, Mesdames, Monsieur, nos salutations distinguées et respectueuses.

Partager cet article

Repost 0
MJCF Pévèle-Mélantois - dans Université..
commenter cet article

commentaires