Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 12:02
Pour ne plus vivre dans la galère
Battons nous pour gagner de nouveaux droits

Sarko ne veut qu’une chose : précariser les jeunes pour précariser toute la société…

Depuis le retour de la droite au pouvoir, les coups pleuvent, singulièrement en ce qui concerne la vie des jeunes. LMD, réformes Fillon, CPE, LRU… sont autant de réformes qui veulent précariser les jeunes : au lycée, à la fac, au travail. Ces réformes ont un sens. La droite pense qu’en habituant les jeunes à la galère, à la précarité : ils ne se plaindront pas en vieillissant, dans la vie active, à la retraite. Les libéraux font le pari qu’avec le temps, en nous habituant à vivre dans la misère, ils habitueront toute la société à vivre dedans. Sarko ne veut qu’une chose : précariser les jeunes pour précariser toute la société.


… Mais les jeunes résistent ! Dans le même temps, ce sont les jeunes qui sont à l’offensive. Nous refusons de voir notre avenir bradé sous prétexte du libéralisme. Nous voulons vivre dans un monde qui nous donne toutes les chances de nous épanouir. Nous refusons d’être la génération qui vivra moins bien que celle de nos parents. C’est pourquoi nous nous sommes fortement mobilisés pour faire échouer le CPE, pour faire barrage à Sarkozy, pour empêcher les suppressions de postes dans l’éducation nationale. La droite à peur des mouvements de jeunes. Elle sait que nous pouvons faire la différence dans notre manière de nous mobiliser et dans notre capacité à faire prendre conscience à tous que les réformes anti-sociales pour les jeunes sont des réformes anti-sociales pour toute la société.


Pour changer nos vies et la société : Gagnons des droits nouveaux !

Marre de riposter sans rien faire, il est temps de proposer ! Là où la droite veut précariser les jeunes pour précariser l’ensemble de la société, nous choisissons de nous émanciper pour émanciper toute la société ! Les jeunes communistes proposent de se battre là où nous vivons pour gagner des nouveaux droits. C’est-à-dire que nous devons être à l’offensive et réclamer ce qui devrait être normal. Accès à la santé, à la culture, aux transports, à un logement, à un emploi stable et correctement rémunéré, à une éducation de qualité…

En nous organisant, en luttant du local au national, nous pouvons arracher des droits nouveaux à ceux qui voudraient nous en priver. Cela peut passer par des petites choses : une maison de jeunes, gratuité des transports locaux, construction d’un lycée ou d’un foyer pour jeunes travailleurs…. Avec tous les jeunes qui le souhaitent, nous proposons de construire des luttes locales pour gagner des nouveaux droits qui nous permettront de vivre mieux.

Car en réussissant à gagner des nouveaux droits pour les jeunes, c’est toute la société qu’on fait avancer.


S’engager pour tout changer !

Pour obtenir le respect de nos droits et en gagner de nouveaux, nous n’avons pas le choix, il faut nous engager tous ensemble pour faire entendre nos voix. Les batailles pour les droits des jeunes ne seront victorieuses que si nous sommes un maximum à lutter ensemble. Partout le mouvement Jeunes Communistes est prêt à soutenir des luttes, prêt à aider ceux qui le souhaitent, à faire vivre leurs idées sur leurs lieux de vie, d’études ou de travail. Tout ne se fera pas en un jour mais tout est possible !

Alors organisons-nous, dans les lycées, les facs, les entreprises, les quartiers. Il faut construire rapidement des groupes de discussions, de réflexions et d’actions pour mettre en place les structures de luttes locales. Il faut interpeller le plus grand nombre de jeunes possibles pour qu’ils puissent réellement s’engager pour choisir leur vie, pour cesser de subir les choix de la droite. Nous sentons bien que cette société marche à l’envers, nous ne supportons plus de voir se développer les injustices et la précarité. L’ampleur et le nombre de réformes que la droite à mis en place et à encore l’intention de faire, nous invite à nous organiser pour être efficaces et victorieux. C’est une société d’individus libres et solidaires que nous voulons construire. Une société débarrassée des discriminations et de la loi du fric, du capitalisme !!!


>> RETROUVEZ LE TRACT AU FORMAT PDF <<


Partager cet article

Repost 0

commentaires