Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 10:23
35h, retraites, salaires, pouvoir d’Achat
MOBILISONS NOUS LE 17 JUIN

Travailleurs sans-papiers non régularisés, augmentation du prix de l’essence, baisse du pouvoir d’achat, casse de l’école et de la recherche, privatisation du secteur santé, pression sur les salariés du public comme du privé… Il y a saturation ! Il faut d’autres orientations, un autre projet de société que celui de Sarkozy et du Medef. Alors que plus de 700 000 manifestants ont répondu à l’appel unitaire des syndicats le 22 mai, le gouvernement continue dans son objectif. En décidant de déposer un projet de loi sur le temps de travail démontre a quel point la traduction dans la réalité du « travailler plus pour gagner plus » ne retient que la première partie du slogan. Les 35 heures demeurent malgré leur imperfection une avancée sociale importante. Tout comme pour les retraites, il s’agit là d’une question primordiale pour l’avenir. Un choix de société.

Respecter la durée légale du travail, respecter le travail


L’enjeu de la mobilisation des salariés dans l’unité la plus large est d’empêcher d’en finir avec les 35 heures en rendant les salariés encore plus dépendant de leur employeur. Au contraire à travers la lutte pour la réduction du temps de travail, il s’agit d’obtenir de meilleures conditions de vie ainsi que des nouvelles avancées en matière de droits et de pouvoirs nouveaux.

Posons clairement la question de la finalité du travail : à quoi doit servir l’activité humaine ? Nous répondons sans hésitation que le travail a pour but de répondre aux besoins du développement de l’humanité en respect avec son environnement.

Contrairement aux principes du système capitaliste qui met comme finalité la finance déconnectée des besoins des peuples à vivre dignement.

Ainsi la responsabilité sociale de l’entreprise est au cœur des exigences de changement. La gestion par les seuls actionnaires, ayant comme seul intérêt la rentabilité et le profit, montrent les limites. Alors qui doit décider ? Les salariés, les élus, les citoyens doivent pouvoir intervenir efficacement dans les orientations de l’entreprise, qu’elle soit publique ou privée.


De nouveaux droits pour les jeunes Pour changer nos vies et la société

Depuis 2002, la jeunesse a été une des principales cibles de la droite au pouvoir. Contrat jeunes, LMD, loi Fillon, CPE, LRU, rapport Pochard…

Une des logiques poursuivie par toutes ces réformes : précariser les jeunes au maximum, les modeler à accepter le système capitaliste dans sa version néolibérale.

Et cela avec l’idée de se servir dès maintenant des jeunes comme appui pour précariser l’ensemble de la société. Mais aussi de gagner la bataille dans la durée, car en habituant les générations successives à l’idée que vivre dans la précarité, avec un minimum d’ambition, de moyens, en habituant les générations successives à accepter la logique du chacun pour soi, la droite veut façonner une société nouvelle bâtie sur l’absence totale de résistance, d’esprit critique et d’aspiration au changement.

Il est donc possible de changer la société en changeant la vie des jeunes. C’est la démarche du Mouvement Jeunes Communistes : mettre en route un dispositif sortant les jeunes des logiques libérales et fait de la jeunesse un levier de dépassement du capitalisme, non plus un outil dont se servent les capitalistes pour appliquer leurs politiques à l’ensemble de la société.

Nous proposons donc la mise en place d’un systèmes de nouveaux droits pour les jeunes, avec les moyens et les pouvoirs allant avec, dans un certain nombre de domaines touchant la vie des jeunes : travail, logement, santé, éducation, citoyenneté, autonomie,loisirs, transports …


Nos Propositions

Pour les jeunes communistes, c’est le progrès et les conquêtes sociales qui garantissent de meilleures conditions de vie, pour cela :

  • => Organisons un système novateur éradiquant le chômage et la précarité. Allons vers un système qui permet d’alterner des emplois stables et correctement rémunérés avec si besoin des formations permettant d’accéder à d’autres emplois choisis tout au long de la vie.
  • => La précarité doit être transformée en stabilité, le CDI doit (re)devenir la norme. les contrats d’apprentissage, d’alternance ou de qualification doivent donner une rémunération au moins égale au Smic, lui-même devant être revalorisé à 1500€ …
  • => Nous exigeons une réforme fiscale qui taxerait les actifs financiers et les énormes profits de nos multinationales, qui garantirait le contrôle des aides publiques et redistribuerait les richesses.
  • => La retraite doit être fixée à 37,5 annuités, à 60 ans, à taux plein. La période de formation doit être validée.
  • => Les 35 heures doivent être la règles pour tous, et synonymes de création d’emploi. Les primes et indemnités de RTT doivent être compris dans le salaire. Il faut aller vers les 32h sans réduction de salaire
Pour retrouvez le tract au format PDF : Cliquez ici

Partager cet article

Repost 0

commentaires