Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 22:41
Battre la droite et gagner de nouveaux droits !

Un an après la victoire de Sarkozy, les élections municipales et cantonales doivent lui envoyer un message clair : les jeunes et la majorité de la population contestent sa politique et celle de la droite. Des politiques qui se déclinent au plan local : apartheid social, clientélisme, destruction des services publics, stigmatisation des étrangers… Aussi battre partout la droite peut leur mettre un coup d’arrêt. Pour construire des politiques solidaires et gagner des nouveaux droits qui changent la vie des jeunes et de l’ensemble de la population.

Stop aux politiques régressives de la droite !


Derrière la politique de civilisation de Sarkozy se profile un reformatage libéral de la France : autonomie des universités, casse du code du travail et du droit à la retraite, immigration « choisie » Alors qu’il se disait le candidat du pouvoir d’achat des Français, la vie est de plus en plus dure pour la quasi-totalité de la population. Mais pas pour ses amis à qui il distribue des milliards d’euros de cadeaux fiscaux. Des milliards qui manquent aujourd’hui pour l’emploi, la formation, les services publics. La politique de Sarkozy creuse les inégalités entre les populations et les territoires.
Lors de ces élections municipales et cantonales, il est possible de sanctionner cette politique en battant l’ensemble des relais locaux de Sarkozy. Car derrière les grandes lois régressives de la droite existent dans de nombreuses villes et départements des politiques menées par la droite et ses amis du centre, et ayant le même fond. Absence de constructions de logements sociaux, politique sécuritaire, privatisation de services publics ou parfois leur disparition, sont le lot de nombreuses villes et départements. Mettre fin à ces politiques de casse sociale est un enjeu pour nos vies.

Dans nos villes et nos départements : à gauche toute !


Pour battre la politique de la droite, cela ne peut se faire qu’en portant des propositions qui changent concrètement la vie des populations. C’est le combat des communistes dans chaque ville et chaque canton. Les listes de rassemblement auxquelles ils participent ainsi que leurs candidats aux cantonales sont porteurs des exigences de solidarité, de luttes contre les inégalités, de démocratie locale qui existent dans la population. Gagner de nouvelles villes et de nouveaux départements à gauche permettra de mettre en place des politiques transformatrices qui peuvent favoriser l’émancipation et la réussite de tous.

Quelque soit le masque que portera la droite localement, qu'elle soit du FN, de l'UMP, du MODEM ou sois-disant « apolitique », ses élus préférent, par essence, servir des intérêts particuliers plutôt que l'intérêt général. Le projet de la droite est le même à tous les échelons, national ou municipal : les élus de droite se sont fixés l'objectif de diviser la société française pour mieux la dominer et mieux la livrer aux capitalistes. Les communistes se hissent contre ces projets en proposant des politiques ambitieuses, dans le cadre de réels rassemblements populaires.

 

          
Changer la vie des jeunes, maintenant !

Les jeunes ne sont pas épargnés par les dégâts de la politique de Sarkozy : autonomie des universités, réformes des bacs pros, centres éducatifs fermés, etc. Chacune de ces réformes est une barrière de plus dans la possibilité pour tous de réussir sa vie. Ces barrières se concrétisent dans les difficultés quotidiennes que vivent des millions de jeunes ; difficultés à réussir sa formation, à trouver un emploi, un logement, à aller chez le médecin, à participer à la vie locale.
Casser ces barrières est fondamental pour changer nos vies. Être autonome, pouvoir construire sa vie, faire des projets d’avenir, doit être un droit ! Il faut sécuriser notre futur, casser cette machine ultralibérale, donner la liberté à toutes et tous de faire nos propres choix, de grandir et de nous épanouir. Il ne s’agit pas d’égalité des chances mais d’égalité des droits partout et pour tous, de nouveaux droits pour les jeunes.
Les jeunes communistes veulent sortir de la loi du marché tous les droits fondamentaux : la santé, l’éducation, le logement les transports, la culture... et œuvrer à l’extension maximale de la sphère publique. La gratuité est une solution pour certains d’entre eux. En effet, elle permet de sortir des échanges marchands et de financer ces droits par la solidarité nationale : de chacun selon ses moyens et à chacun selon ses besoins. Dans cette démarche, les services publics, avec intervention citoyenne, peuvent permettre de casser la loi du marché, en fournissant des biens nécessaires à tous.
Les villes et les départements sont souvent décisionnaires dans de nombreux domaines touchant aux questions sociales ou de solidarité : santé, éducation, emploi, logement, etc. Voilà pourquoi les élections municipales et cantonales vont être fondamentales. Les collectivités territoriales peuvent être des points d’appuis pour gagner la mise en place d’un certain nombre de droits. Les jeunes doivent se saisir des nombreux espaces locaux démocratiques pour faire entendre leurs exigences.

Les candidats communistes s’engagent à porter partout des propositions pour mettre en place de nouveaux droits pour les jeunes. Des droits qui changent nos vies tout de suite. La participation des jeunes est indispensable pour leur mise en place.

Partager cet article

Repost 0

commentaires