Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 11:28

Politique d’immigration,

Loi Hortefeux

 

La nouvelle loi de Hortefeux a été adoptée par le Parlement, le 22 octobre dernier.
Elle est la suite, en pire, des précédentes dispositions législatives. Elle porte une conception de l’immigration : celle de la rentabilité financière, celle du tri en fonction des critères économiques, celle de la sélection en fonction des valeurs des dominants. Comme la Loi modifiant le Code d’Entrée et de Séjour et le droit d’Asile (CESEDA), elle renforce la marchandisation des êtres humains et la fermeture sélective des frontières.

  1. La sélection en fonction des besoins…de qui ?

La droite au pouvoir veut sélectionner les « candidats » à l’immigration en fonction des besoins de la France. Attention, on ne parle pas ici de nos besoins, à nous les citoyens. On parle bien des besoins économiques de certains : renforcer un secteur par une main-d’œuvre obligée d’accepter des conditions de travail inadmissibles ; piller les cerveaux pour renforcer des pôles de compétitivité dont le seul objectif est d’enrichir une poignée d’hommes ; tirer les droits sociaux de l’ensemble des salariés vers le bas ; renforcer la concurrence entre les hommes ; etc…

Quand Sarkozy parle de liberté, parle-t-il des libertés de la majorité des habitants de France, et du monde ? Ou parle-t-il de la liberté de certains, de ceux qui concentrent déjà tous les pouvoirs, les savoirs et les moyens ?

Est-ce une liberté de voir crever l’Afrique aux portes de l’Europe ?

Nous avons encore beaucoup à gagner, en France, en matière de liberté. A chaque fois qu’on enlève un peu de liberté, un droit à quiconque dans le monde, c’est aussi en France qu’on perd un peu plus de liberté…

  1. L’amendement Mariani : les tests ADN.

L’amendement Mariani, portant le test ADN, a été fortement contesté, y compris, pour d’autres raisons, par des députés de droite.

Concrètement, il s’agit de soumettre des femmes à des tests ADN pour certifier un lien de parenté avec les enfants qu’elles voudraient faire venir pour vivre en famille.

Le caractère inhumain et honteux du test ADN est doublé d’une régression incroyable en matière de conception de la famille. C’est une conception arriérée de la famille que nous propose la Droite. « On ne choisit pas sa famille, on ne choisit pas ses parents », seule la filiation du sang compte. Exit toutes les formes diverses de famille qui construisent leurs liens sur autres choses que des liens du sang. Qu’importe, puisqu’on vous dit qu’on ne peut pas accueillir toute la misère du monde ! La pilule est censée passer car il s’agit d’un test VOLONTAIRE, fait uniquement dans les pays qui n’ont pas de service d’état-civil efficace…

  1. Le regroupement familial : La famille, c’est important…mais pas pour tout le monde…

Mais le regroupement familial est conditionné à d’autres critères inadmissibles.

Il est exigé un niveau de salaires et de ressources, allant jusqu’à 1300 euros (sachant qu’un Français sur 2 gagne moins de 1300 euros).

Il est exigé une évaluation du degré de connaissance de la langue française et des valeurs de la République.

A l’heure où le gouvernement ne cesse de proclamer la « responsabilisation » des Françaises et des Français, c’est-à-dire de culpabiliser chacun d’entre nous sur nos dépenses de santé, nos « droits » de « privilégiés », le « devoir » des parents vis-à-vis de leurs enfants pour qu’ils aillent à l’école, pour qu’ils ne soient pas des « délinquants »,… la Loi Hortefeux, en rendant sans cesse plus difficiles les conditions du regroupement familiale, insinue qu’il y a des gens qui ne sont pas vraiment humains, qui ont moins besoin de leurs liens familiaux que d’autres, etc…

Il semblerait que certains enfants n’aient pas besoin de leurs parents, que des femmes et des hommes n’aient pas besoin de leur famille.

Qui accepterait en France, d’être contraint de justifier de ces conditions de ressources, de vies pour pouvoir juste avoir sa famille près de soi ?

On aurait besoin d’un homme fort pour le secteur du bâtiment mais pas de toute sa marmaille…On aurait besoin d’une femme diplômée pour la recherche mais pas de toutes ses complications que sont ses enfants…On aurait besoin de jeunes motivés, studieux, prêt à développer de nouvelles innovations mais pas des liens trop lourds à gérer que sont ceux de la famille…

  1. Le combat peut continuer…

La Loi Hortefeux est passée, comme bien d’autres lois destructrices. Rappelons nous du CPE pour démontrer qu’une Loi peut tout à fait être retiré, même après avoir été votée.

De nombreuses personnes, militants divers ou citoyens, se battent quotidiennement pour la défense des sans-papiers. C’est une des portes d’entrée concrètes que nous pouvons ouvrir. Nous ne sommes pas une association de défense des migrants, mais nous pouvons lutter concrètement pour empêcher les expulsions de lycéens, de jeunes, de travailleurs immigrés, et porter ainsi la bataille idéologique sur le monde dans lequel nous vivons et les règles qui le régissent.

article.gif
Article sur l'immigration :
Racisme et stigmatisation, les armes à diviser de la classe capitaliste. ICI
Article sur l'immigration : Ceseda, j'y suis j'y reste j'y vote ! ICI
Catégorie sur les sans papiers
: ICI

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires