Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • MJCF, Mouvement des Jeunes Communistes de France, JC seclin, Section du Pévèle Mélantois
  • : Jc Seclin, Blog des Jeunes Communistes du pévèle et du mélantois. Construire la révolution, quotidiennement! Défendre le service public et gagner de nouveaux droits pour les Jeunes! La diversité dans l'unité ! La réflexion dans l'action ! Pour lutter, pour s'organiser, pour défendre un partage des richesses, des pouvoirs et des savoirs : Rejoins la JC !
  • Contact

Matériel Militant

ARCHIVES DE L UNION DE VILLES
Voici désormais en ligne, en libre accès pour nos lecteurs, l'ensemble du matériel militant utilisé depuis la rentrée de septembre 2007.

Contact

papa

Archives

Radio Révolution

26 juillet 2007 4 26 /07 /juillet /2007 22:50

Racisme et stigmatisation
les armes à diviser de la classe capitaliste

Image Hosted by ImageShack.us

La France de Sarkozy

Le gouvernement Fillon continue sur sa lancée pour la politique d’immigration ; il a toujours pour but la stigmatisation de l’étranger et de l’immigré et veut intégrer définitivement les électeurs d’extrême droite à son parti.

L’immigration « choisie » prônée par Sarkozy n’est pûrement et simplement qu'un tri sélectif de l’immigration, qui vise une rentabilité sur le marché du travail pour les pays d’accueil. Cette immigration choisie démunie les pays d’origine d'hommes et de femmes indispensables à leur développement et induit qu'il y aurait des personnes dignes de vivre en France alors que d'autres devraient avoir comme seule perspective les miettes des grands états coloniaux.

Dans la même lignée, le ministère de l’ Immigration, de l’ Intégration, de l’ Identité Nationale et du Co-développement dont a hérité Brice Hortefeux, un ami de plus de trente ans de Nicolas Sarkozy, a remplacé tous les services qui s’occupaient des étrangers et qui étaient jusqu’alors sous la tutelle de 4 ministères. Remarquons que les mots « immigration » et « identité nationale » sont séparés par deux autres,  « intégration » et «co développement». Belle ruse que celle-ci ! Comme le dit Gérard Noiriel, historien français et précurseur de l'histoire de l'immigration en France : "L'association entre immigration et identité nationale est un classique du discours nationaliste depuis le XIXe siècle, qui présente toujours l'immigration comme une menace pour la nation". Cette formulation induit de manière implicite que les problèmes d'intégration seraient dû à l'immigration et à l'identité nationale qui serait bafouée. Comme-ci sortir le drapeau tricolore et glorifier son pays allait changer la vie des jeunes et des exclus et que cela pourrait contribuer à les intégrer à la société capitaliste.
Chaque personne devrait donc rentrer dans le moule et acquérir l'identité française. Cette même identité Française qui poussait les CRS aux ordres de Sarkozy à réprimer durement les manifestants du mouvement anti CPE ou les lycéens du mouvement Fillon, ou encore cette identité Française qui était le moteur de la colonisation?

A l'identité Française nous préférons notre identité de communiste, nous préférons l' internationalisme au nationalisme. Les jeunes et les salariés des 4 coins du globe font tous parti du même camp et ont les mêmes intérêts : chasser la classe capitaliste du toit du monde. 

Pour cet été, le gouvernement veut faire voter un  énième projet de loi contre les étrangers par le Parlement. Il compte sûrement profiter de la période estivale pour essayer de le faire passer inaperçu. Ce texte porte de nouveaux coups au regroupement familial (le droit pour un étranger en situation régulière de faire venir sa famille en France) ainsi qu'à l’asile.
De plus Sarkozy a aussi pour projet d’obliger les candidats à l’immigration la maîtrise de la langue française avant de venir en France.

Toutes ces mesures entreprisent par le gouvernement Fillon nient bien entendu les valeurs de notre pays, de notre peuple et de notre histoire, qui sont  la fraternité, la solidarité et contredisent le fait que la France soit une Terre d’accueil, quoi que puisse en penser Sarkozy.
Si la société que nous voulons est une société colorée et riche de  multiples cultures, il faut le refaire savoir et cultiver les différences plutôt que de les opposer.

Ce matraquage médiatique et les projets de lois qui se succèdent n'ont pour seul but de diviser pour mieux régner. Les tenants du pouvoir sont conscients que c'est en faisant germer le racisme qu'ils pourront au mieux imposer leurs intérêts à l'ensemble de la population. Dès lors, il est nécessaire de s'unir et de faire face aux préjugés véhiculés par la droite !


Unité de classe face aux préjugés véhiculés par la droite.


La droite, fortement lié aux intérêts de la classe capitaliste doit nécessairement masquer la réalité de la lutte des classes. Devant la réalité si cruelle du système capitaliste, les classes dirigeantes savent qu'elles doivent à tout prix vider l'esprit des travailleurs de tout sentiment de révolte. Pour se faire, elles ont trouvé une arme imparable : la stigmatisation des étrangers, des femmes, des chômeurs, des jeunes, des homosexuels, des personnes d'autres croyances, etc... et cela afin de faire germer le racisme dans les esprits des plus exploités.

A force de dresser les salariés les uns contre les autres, ceux-ci oublient les véritables responsables des salaires de misère, de la précarité du travail, des délocalisations.. Les vrais responsables sont les propriétaires, ceux qui détiennent les grands secteurs de l'économie et qui veulent toujours plus de profits, au détriment de la majorité de la population.

Face à cela il est urgent de faire barrage aux préjugés et à la banalisation du racisme.

L'immigration n'est pas un problème, c'est une richesse. Les véritables problèmes sont la précarité, le manque de logements, les insuffisances des systèmes de santé, le chômage... Des problèmes qui concernent la majorité de la population. Pour y faire face, il faut dépasser le capitalisme afin de laisser place à une société sans privilégiés, une société sans classe, à une économie démocratiquement gérée par les travailleurs et débarrassée de tous les parasites pilleurs qui sont la cause des problèmes imputés à l'immigration. La révolution socialiste mondiale est la seule issue.
JC Seclin, Templemars, Vendeville, Wattignies, Haubourdin, Emmerin, Houplin-Ancoisne, Santes, Wavrin, Don, Allenes les Marais, Carnin, Annoeullin, Bauvin, Provin, Gondecourt, Avelin, Martinsart, Attiches, Phalempin, Tourmignies, Pont-à-Marcq, Mérignies, La Neuville, Wahagnies, Libercourt, Oignies, Ostricourt, Moncheaux, Raimbeaucourt, Leforest, Faumont, Mons-en-pévèle, Thumeries,

Partager cet article

Repost 0

commentaires